Aller au contenu principal

Afdi Bretagne : la formation, levier du développement

Chargée de sensibiliser et d'agir face aux problématiques du développement agricole des pays du Sud, Afdi Bretagne a profité de son assemblée générale, lundi dernier, pour mettre l'accent sur la formation.

Ce germoir biodégradable permet de faire progresser le rendement du riz de 1,5 t/ha.
Ce germoir biodégradable permet de faire progresser le rendement du riz de 1,5 t/ha.
© terra

"Grâce à la formation, je peux mieux nourrir ma famille". Agriculteur malgache de 40 ans, Jean-Paul Rakotonirino cultive 3 ha de terre, dont 1,5 ha de riz. Et fait partie des groupements de paysans, montés grâce à l'appui de l'Afdi Bretagne. "En passant de la culture traditionnelle au SRI, le système rizicole intensif, le rendement est passé de 1 à 2 t/ha à 6 à 12 t/ha, avec une moyenne à 8 t/ha". Une autre technique vient d'être mise au point : le germoir biodégradable, un peu à l'image des mini-mottes utilisées chez nous en cultures maraîchères, mais à partir de papier journal. "Il nous permet de gagner encore 1,5 t/ha". Une amélioration spectaculaire du rendement qui lui permettra d'abord de mieux nourrir ses 6 enfants, mais aussi d'améliorer son niveau de vie, en vendant le surplus. "Depuis 2001, le Conseil général du Finistère nous a confié le volet agricole de son programme de coopération avec la région de Diego Suarez, à Madagascar", rappelle Afdi Bretagne. Sa première mission a consisté à fédérer les paysans. Et, après 7 années de présence de volontaires, l'Union Matanjaka, qui compte 240 familles réparties en 22 groupements de base, vole de ses propres ailes. "Nous continuons à apporter un appui institutionnel, technique et stratégique". Après avoir travaillé sur l'acquisition de nouvelles techniques de production, l'Union s'attaque à de nouveaux défis : la commercialisation, le développement du tourisme rural... Comme à Diego, les paysans de la région de Tsiroanomandidy, regroupés au sein de l'Apdip, ne reçoivent plus l'appui de volontaires depuis 2008. "Nous travaillons sur l'amélioration des techniques en production en poulet, riz, pisciculture ou oignon, indique Noro Andriamanga, secrétaire de l'association. Mais aussi sur le reboisement, afin de lutter contre l'érosion, ou sur la commercialisation de nos produits".


Former


Au Mali, Afdi Bretagne aide à l'alphabétisation des femmes, première étape pour une prise de responsabilités au sein des organisations paysannes. "En septembre, une première Maison familiale  va s'ouvrir à Ségou, parrainée par la fédération des Maisons familiales du Finistère, rajoute Georges Tiffay, son président, qui a pu compter sur l'appui de l'Afdi pour mener son projet à son terme. Les jeunes alterneront formation en établissement et stages sur l'exploitation familiale, un peu sur le modèle de ce qui se faisait ici, au démarrage des Maisons familiales". Des producteurs caprins bretons se sont rendus dans la région de Ségou, afin d'étudier l'amélioration des races locales de chèvres, via l'insémination. "Notre objectif est aussi que l'agriculture soit considérée comme un métier, ce qui n'est pas encore le cas au Mali, rajoute Kassoum Coulibaly. C'est pour cette raison que nous avons choisi le nom d'AOPP, association des organisations professionnelles paysannes". Une association qui fédère aujourd'hui près de 75 000 paysans, regroupés en 40 organisations

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité