Aller au contenu principal

Afdi Bretagne, la valeur de l'échange

Ensemble ils ont participé aux journées internationales de l'Afdi à Montpellier. "On apprend au travers de tous ces échanges". Rencontre des partenaires bretons et visites d'exploitations ont ponctué le séjour d'Henri Coulibali.

De gauche à droite 
Alain Guihard, Henri Coulibali 
et Laurent Kerlir.
De gauche à droite
Alain Guihard, Henri Coulibali
et Laurent Kerlir.
© terra

Il est Malien, technicien de l’association des organisations professionnelles paysannes AOPP de la région de Ségou, quatrième région administrative du Mali. Avec Alain Guihard, producteur de lait à St Dolay, vice-président de l'Afdi Bretagne, ils partagent de mêmes valeurs. Et c'est au bureau de la chambre d'agriculture du Morbihan qu'ils sont venus témoigner de ces échanges, mercredi dernier. Témoigner également de la manière dont, avec l'accompagnement de l'Afdi Bretagne aux agriculteurs de la région sub-saharienne de Ségou, se sont structurées les organisations professionnelles, progressivement, assurément.

 

Se structurer et s'organiser

De l'isolement qui conférait "une position difficile pour nous de revendiquer une évolution auprès de l’État", ces agriculteurs se sont organisés et les associations AOPP se sont fédérées, "pour composer une force visible. Nous faisons remonter les demandes de la base, la fédération nous aide, renforce notre capacité par des formations ou des échanges. Ici, nous collectons beaucoup d'informations. Il ne s'agit pas de calquer mais de faire ce que nous pouvons. Avec des conditions climatiques de plus en plus précaires, l'essentiel est pour nous d'explorer les pistes possibles pour que l'exploitation agricole puisse vivre. C'est une production de riz ou de mil et à coté du maraîchage et un peu de transformation qui vont permettre de compenser et de s'adapter aux conditions climatiques", assure Henri Coulibali faisant part des problématiques foncières. "Des terres ont été accaparées par de grosses firmes étrangères au détriment de nos producteurs qui ont été évincés de leur terre. Avec nos associations, nous avons alerté le gouvernement, organisé un forum en réunissant 2 000 personnes. Toutes les régions du Mali ont pu être représentées par les AOPP avec des membres de la société civile. Le phénomène a pu être stoppé et des terres mises à dispositions par le gouvernement avec dédommagement des producteurs. Les AOPP travaillent actuellement en atelier sur la loi d'orientation agricole et ses délais d’application". Des évolutions impensables il y a 15 ans.

 

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité