Aller au contenu principal

AG JA Bretagne
AG JA Bretagne - Les victoires n'arrivent jamais seules

Après une co présidence exercée à trois, Sébastien Fesnoux éleveur à Bazouges la Pérouse, en Ille et Vilaine, prend seul les rênes du syndicat des Jeunes agriculteurs de Bretagne. Une décision actée vendredi dernier à l'occasion de l'assemblée générale. La notion de partenariat y a longuement été débattue, lors de la table ronde.

 

 

 

Renforcer l'échelon régional "en lui donnant plus de poids politique", là résidait l'ambition du réseau de la fédération des quatre départements bretons des Jeunes agriculteurs de Bretagne en 2009. Une manière d'économiser ses troupes en évitant la dispersion des énergies. Sans doute l'élection de Sébastien Fsnoux, d'Ille et Vilaine, à la tête de la fédération régionale y contribuera -t-elle. Car ici aussi, le réseau syndical a été malmené, n'ont pas caché ses représentants. En pleine tourmente, celle de la dérégulation des marchés, il y a nécessité à "construire ou reconstruire l'agriculture de demain". Il y a aussi nécessité à retrouver une cohésion après une année 2009 "chahutée pour le syndicalisme". Il y a donc obligation à retrouver une "cohésion au sein de notre réseau et redonner confiance aux jeunes".

Confiance en leur avenir dans l'agriculture, 477 installés l'ont prouvé en 2009 ayant, et pour la première fois, disposé du même dispositif d'accompagnement à l'installation, dans les 4 départements bretons. De la lisibilité, des garanties pour sécuriser leur projet et leur permettre de dégager un revenu dès les premières années, c'est ce à quoi les porteurs de projets aspirent.

S'organiser pour peser

Des projets, les JA n'en manquent pas pour garantir un avenir plus serein, "nous devons nous organiser entre nous pour peser face à l'aval et garantir des prix décent", n'a pas manqué de souligner Sébastien Fesnoux. S'organiser encore avec l'aval et l'approvisionnement, renouer avec la société pour lui proposer un pacte qui l'amènerait à consommer local. La tâche est vaste. "Comment avancer sur la PAC, la solidarité entre les filières, comment travailler en esprit d'équipe pour tenir les prix, il nous faut aller de l'avant tout en replaçant les choses dans ce cadre européens à 27 pays. " a résumé Jean Michel Scheaffer, vice président JA national."Pour mener à bien tous ses projets, JA Bretagne ne pourra le faire seul" estime Sébastien Fesnoux. Et c'est sur le terrain du partenariat de proximité que le réseau JA a souhaité tester ses appuis au travers d'une table ronde intitulée "Les victoires n'arrivent jamais seules". Soutien sans faille.

Claire Le Clève

Légendes

Sébastien Fesnoux éleveur à Bazouges la Pérouse, en Ille et Vilaine, nouveau président de JA Bretagne.

Jean Michel Scheaffer, vice président national de JA

A la tribune, de gauche à droite Edith Listosella pour animer la table ronde avec Sébastien Fesnoux, président JA Bretagne, Jean Michel Schaeffer, vice président JA national, Christian Péron, président du Crédit Mutuel de Bretagne, Odette Herviaux, sénatrice du Morbihan et Michel Guernevé, président de la Cecab.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité