Aller au contenu principal

Agri Médiation pour trouver une solution partagée

49 % des installations se font aujourd'hui en Gaec. Travailler à plusieurs ne s'improvise pas et peut conduire à des tensions. La médiation entre associés permet de trouver une solution partagée. Le relais Agri Médiation Bretagne l'a rappelé, la semaine passée, à ses partenaires morbihannais.

Pour faire le point, les partenaires morbihannais se sont retrouvés à Vannes
Pour faire le point, les partenaires morbihannais se sont retrouvés à Vannes
© Claire Le Clève

 

 

"La médiation est une réponse à des besoins d'associés en souffrance", cadre Eric Touzard, responsable départemental d'Agri Médiation où la structure est née en 2003, s'est confortée et a essaimé avec une régionalisation en 2018. Porté et animé par les chambres d'agriculture de Bretagne, le relais s'appuie sur une dynamique partenariale avec les banques, les centres de gestion, les syndicats agricoles, la MSA, les assurances, les organismes de services, de développement agricole, la DDTM et certaines coopératives. Le 4 juillet, à Vannes, les acteurs morbihannais étaient réunis pour mieux faire connaître le dispositif, faire le point et voir comment développer les actions sur le département.

Accord sur le désaccord

"Quand on repère une situation de mésentente, la difficulté c'est d'avoir l'accord des associés pour lancer la médiation", reconnaît Michèle Mainguy du Crédit agricole. "Quand le problème est celui des relations humaines, ça bascule sur l'économique. Alerter sur la médiation c'est tendre une perche qui peut être profitable à tous car la tension est contagieuse", poursuivent les partenaires. "La difficulté, c'est qu'on ne peut imposer une aide", souligne Isabelle Marzin de la DDTM. Démarche volontaire, la médiation vise à renouer la communication, les relations entre les personnes lors d'un conflit. Accord sur le désaccord, reconnaissance mutuelle, recherche de solutions et décision finale, le processus de médiation se déroule en quatre étapes. Au final, la médiation peut se concrétiser par une reprise du dialogue, une modification du fonctionnement, du règlement, une séparation discutée... ou toute autre solution construite toujours par les associés.

 

Arnaud Marlet et Claire Le Clève

 

 

 

Contact

Agri médiation Bretagne.
agrimediation@bretagne.chambagri.fr, un numéro de téléphone unique :
02 23 48 27 11

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité