Aller au contenu principal

Agri'déj : parler, retrouver du souffle

Les six groupes de Rés'agri 56 organisent, en partenariat avec le Crédit Agricole, des Agri'déj. Des réunions courtes, à l'heure du déjeuner, sur le thème « Donner du souffle à sa trésorerie ». Conçues comme un temps d'échange autant que comme un lieu où l'on vient chercher des solutions, ces réunions se veulent une réponse pratique à la crise que les éleveurs traversent aujourd'hui.

Nicole Le Peih, présidente de Résagri.
Nicole Le Peih, présidente de Résagri.
© Terra

Comment se serrer les coudes pour dépasser la crise ? C'est la question que ce sont posé les membres du bureau de Rés'agri au début de l'été, convaincus que les groupes de développement sont particulièrement pertinents pour faire un travail de soutien et d'information lorsqu'il y a des difficultés. En tête, Nicole Le Peih, présidente de Rés'agri, et Anne Sophie Jegat, qui dirige la commission féminine. Egalement administratrice au Crédit Agricole, cette dernière était bien placée pour faire le lien entre les deux structures et faciliter le partenariat entre la banque et Rés'agri, qui sous-tend cette initiative.

Des solutions dans la parole

Deux objectifs sont affichés pour ces rencontres. Le premier est plutôt d'ordre « psychologique » : Les participants seront invités à exprimer leurs difficultés, leurs rancoeurs éventuelles face à la situation qu'ils vivent. « Il faut oser parler », dit Anne-Sophie Jegat, qui part du principe que cette parole est d'abord un soulagement parce qu'elle permet, au sein du groupe, de se rendre compte que l'on n'est pas seul. Elle est également un moyen de dédramatiser, d'apaiser les angoisses et la solitude que connaissent souvent les exploitants dans leur ferme et enfin, elle est une possibilité de poser ses questions.

Dans un second temps et sur un plan plus pratique, les chargés de clientèle du Crédit Agricole et les conseillers d'entreprise de la chambre d'agriculture interviendront, pour poser clairement les problèmes et envisager avec les participants des solutions à court et moyen terme.

Un autre regard sur la gestion de la trésorerie

Dans un contexte particulièrement tendu, la gestion de la trésorerie à court terme doit se faire en partenariat avec son banquier et son conseiller de gestion. Mettre les choses à plat est indispensable, pour anticiper autant que possible. Après tout, les conseillers financiers sont aussi là pour écouter et chercher avec les agriculteurs des solutions réalistes et acceptables pour chacun.

A moyen terme, il s'agit plutôt de raisonner ses investissements en tenant compte de la volatilité des prix et d'apprendre à s'adapter. Pour Nicole Le Peih, « il faut rééquilibrer la relation avec le banquier, lever le tabou des difficultés financières et chercher avec lui le dialogue, toujours plus fructueux que la politique de l'autruche ».

Des réunions comme un point de départ

Les Agri'déj ont été conçus sur la base d'une formule qui fonctionne déjà et connaît un certain succès. D'une part ils occupent moins de temps dans la journée qu'une réunion classique. D'autre part, il est parfois plus facile de parler dans le cadre moins formel d'un repas partagé, qui implique une certaine convivialité, que dans une réunion formelle. Mais ils se veulent également un point de départ. Un questionnaire sera distribué aux participants pour leur demander quelles suites ils aimeraient donner à cette première rencontre. Nicole Le Peih et Anne-Sophie Jegat insistent sur la convivialité qu'elles veulent instaurer au sein de ces rencontres, ainsi que sur le compagnonnage qui pourrait, elles l'espèrent, naître au sein des groupes. Bien souvent, les agriculteurs en difficultés ressentent un sentiment de panique et de frustration, au point de ne plus oser adresser la parole à leurs interlocuteurs habituels. Les Agri'déj se veulent une réponse à ce blocage, un moyen de renverser la vapeur de l'isolement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité