Aller au contenu principal

Agrifête annulée, les JA vous donnent rendez-vous en 2021 !

Comme tous les grands évènements de l’été, l’Agrifête, forte de ses 20 à 35 000 visiteurs, a dû être annulée pour cause de Covid-19. Mais les JA l’assurent, ce ne sera que partie remise. Et d’autres animations devraient émailler les beaux jours pour continuer à parler de manière positive de l’agriculture.  

Trop d'incertitudes planaient encore sur les contraintes sanitaires en vigueur cet été : l'Agrifête 2020 est finalement annulée !

La décision est tombée mi-juin : après avoir longtemps hésité, les JA du Finistère ont fini par annuler l’édition 2020 de l’Agrifête, le Covid-19 ayant eu raison de leur enthousiasme. "Les Jeunes agriculteurs du canton de Saint Renan y travaillaient déjà depuis des mois", souligne Sophie Quoniam, animatrice des JA, chargée tous les ans d’épauler le comité d’organisation.

A Milizac en 2022

Les terrains étant retenus, les recherches de sponsors ou d’animations sur de bons rails, ils songent un temps à décaler leur fête au mois de septembre, une fois l’épidémie passée. "Mais on manquait de visibilité sur ce que seraient les contraintes sanitaires à l’automne". Prendre le risque de maintenir un évènement alors que seraient encore en vigueur gestes barrière et distanciation, masques, gel hydroalcoolique et plafonnement du public à 5 000 personnes ? "Ca nous semblait incompatible avec l’évènement convivial que nous connaissons". C’est donc le coeur lourd que le comité d’organisation a décidé de remettre sa fête à l’été 2022, "ce qui lui permettra de revenir sur les mêmes terrains, en laissant aux agriculteurs plus de liberté l’an prochain pour le choix de leurs cultures".

Des animations estivales

L’an prochain, c’est aux Jeunes agriculteurs de Plouzévédé qu’il reviendra d’organiser l’Agrifête. "Ils s’étaient positionnés avant même le coronavirus, ont déjà trouvé les terrains, monté leur comité d’organisation…". Reste, pour les JA du Finistère, à réfléchir à la communication à mettre en place cet été pour continuer, malgré tout, à communiquer de manière positive sur le métier d’agriculteur. "Peut-être au niveau des cantons ? Peut-être pour l’opération le plein des sens, organisée tous les ans pour accueillir les vacanciers ? Pour le moment, rien n’est tranché".

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité