Aller au contenu principal

Bleu blanc cœur, bio
Agrilait étend sa gamme

Depuis peu, le rayon des produits laitiers s'est enrichi de nouvelles références. Agrilait, la marque de Coralis, vient de lancer une gamme bio et a étendu la démarche Bleu blanc cœur à tous ses produits

La fleur de lin, symbole de la démarche Bleu blanc cœur, orne désormais toutes les briques Agrilait. "Cette démarche Bleu blanc cœur garantit des produits naturellement riches en Oméga 3, les "bons acides gras", du fait de l'alimentation des vaches, explique Christian Savoye, responsable commercial Orlait, la structure qui commercialise les produits de Coralis. Les consommateurs ont adopté ces produits et, de leur côté, les producteurs se sont engagés dans ce mode de production, qui sort de la confidentialité". C'est pourquoi la coopérative a décidé de passer tout son lait Agrilait entier et demi-écrémé sous ce cahier des charges. Pour le beurre, les deux gammes, classique et Bleu blanc cœur, continueront de cohabiter. "Le beurre riche en Oméga 3 se distingue par son goût et sa tartinabilité. Notre part importante du marché sur ce créneau nous incite à continuer de proposer les deux produits", souligne Christian Savoye. Pour répondre à cette nouvelle gamme, plus de producteurs se sont engagés dans la démarche Bleu blanc cœur.

Cohérence de la démarche

En parallèle et dans le même esprit de répondre à une consommation en pleine croissance, Agrilait lance également une gamme bio. "Nous sommes les seuls à pouvoir revendiquer un lait bio 100% breton, affiche Christian Savoye. Cette nouvelle gamme est en cohérence avec la politique environnementale de la coopérative". La gamme compte le lait demi-écrémé et le beurre. Pour être en cohérence depuis la production jusqu'à la commercialisation, c'est en brique que le lait bio est vendu. "C'est l'emballage qui a le meilleur bilan carbone, argumente Christian Savoye. Nous sommes dans une véritable cohérence environnementale, notre lait bio est produit, transformé et vendu en Bretagne". Cette nouvelle gamme répond également aux attentes des producteurs, en cours de conversion. Pour l'instant, Coralis travaille avec Biolait avant de produire du bio avec ses propres adhérents.

En mettant sur le marché ces deux nouvelles gammes, Agrilait entend se démarquer des entreprises concurrentes et des marques nationales sont très offensives sur le prix. "Nous voulons au maximum développer la valeur ajoutée et fidéliser les consommateurs sur des valeurs. Ces deux gammes sont des innovations pour mieux valoriser le lait de nos adhérents, explique Christian Savoye. La taille de notre coopérative autorise à travailler de telles séries petites et moyennes". David aura peut-être raison de Goliath avec un verre de lait !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité