Aller au contenu principal

Aide ovins caprins

Le dispositif d’aide aux éleveurs ovins et caprins, créé dans le cadre du bilan de santé de la PAC 2010, est reconduit pour l’année 2013. Un dispositif de déclaration en ligne des demandes d’aides est mis en place depuis le 4 janvier, sur le site dédié aux télédéclarations : www.telepac.agriculture.gouv.fr. Ces demandes devront être enregistrées impérativement avant le 31 janvier 2013.
Le montant maximal de l’aide est fixé à 21 € par tête pour les ovins (montants prévisionnels). Pour les caprins, le montant de base sera calculé en fin de campagne. Une majoration de 3 € est prévue pour les éleveurs caprins adhérant au code mutuel caprin ou ayant suivi une formation au guide de bonnes pratiques d'hygiène ou pour les éleveurs ovins adhérant  à une OP commerciale ou ayant un contrat de commercialisation. L'octroi de l'aide est indépendant de tout dispositif de droits à primes. Les critères d'accès sont les suivants :
- seuil de 25 chèvres ou 50 brebis correctement identifiées, ayant mis bas au moins une fois ou âgées au moins d'un an au 11 mai 2013,
- période de détention obligatoire de 100 jours pour les animaux déclarés à compter du 1er février 2013,
- respect des règles d'identification et localisation des animaux en permanence,
- productivité minimale pour les ovins de 0,7 agneau né par brebis et par an.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité