Aller au contenu principal

Allô le médiateur de la coopération agricole ?

Thierry Merret, président de la FDSEA 29
Thierry Merret, président de la FDSEA 29
© FDSEA29

Durant les Etats généraux de l’alimentation (#EGAlim), la plupart des acteurs de la filière sont apparus pétris de bonnes intentions à l’égard des agriculteurs. Simple affichage ou sens soudain de la responsabilité ? Gardons le bon état d’esprit qui a présidé durant ces EGAlim, et gageons, comme le souhaite le Président de la République, sur une responsabilisation des acteurs de la filière. Voilà pour le politiquement correct… mais ce n’est pas franchement l’habitude de la FDSEA du Finistère. La coopération agricole était bien entendu présente dans les différents ateliers des EGAlim.

Dans un communiqué daté du 2 octobre dernier, Coop de France "réaffirme les principes fondateurs de la coopération en prenant des engagements concrets pour garantir une rémunération équitable des associés coopérateurs et renforcer la transparence dans leurs relations avec la coopérative". Devons-nous en déduire que ce n’était pas le cas jusqu’à présent ? Devons-nous en déduire que les obligations parfois imposées en matière de contractualisation ont de fait donné plus de transparence aux relations entre producteurs et industriels privés qu’entre les coopératives et leurs adhérents ? Et que devons-nous en déduire sur la gouvernance des coopératives agricoles ? Il y a vraiment de quoi être inquiet ! La coopération, qui se targue d’être la forme la plus aboutie de l’organisation des producteurs, a ni plus ni moins été poussée dans ses retranchements et acculée à plus de transparence envers ses adhérents durant les EGAlim !

En 2011, la FDSEA avait bien évidemment dénoncé la contractualisation individuelle obligatoire. Mais la FDSEA avait aussi pointé du doigt la manière dont nombre de coopératives s’étaient mises en marge, pour ne pas dire hors la loi, des obligations de transparence liées à la contractualisation. Il fallait alors être bien courageux pour oser saisir le médiateur de la coopération agricole ! A l’époque, la FDSEA avait accompagné ces agriculteurs courageux. Mais soyons soulagés : il y aura bientôt un numéro vert pour appeler un médiateur !

Cela fait des années que la FDSEA exhorte à une organisation de la production centrée sur la coopération, avec un pacte social et un engagement renouvelés, pour que le terme d’associé coopérateur retrouve ses lettres de noblesse. Il est inacceptable qu’aujourd’hui encore, des coopératives refusent de solliciter l’agrément en tant qu’organisation de producteurs. Auraient-elles des doutes sur l’issue de leur demande ? Dérives des accords de collecte, opacité sur l’approvisionnement des exploitations en fournitures, refacturation des compléments de prix : en 2018, les coopératives peuvent continuer à prendre des engagements en matière de transparence et de rémunération équitable des associés coopérateurs !

Les conclusions des EGAlim sont une chose. La voix et l’engagement des coopérateurs dans leurs outils en est une autre : la coop, c’est nous !

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité