Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Améliorer simultanément les conditions de travail et la biosécurité

Les mesures sanitaires peuvent parfois apparaître comme des contraintes qui pèsent sur les conditions de travail. Le premier frein à la mise en place des mesures de biosécurité est d’ailleurs un frein humain lié au poids des habitudes, à la représentation et à la perception du risque avant d’être un frein structurel lié au bâtiment. Néanmoins, des mesures simples peuvent parfois alléger et même contribuer à l’amélioration de ces conditions.

© Laurent Larraillet

Sas sanitaire, douches et toilettes

 sas sanitaire

Marquant la limite entre extérieur et intérieur, entre vie privée et vie professionnelle, le sas sanitaire est important pour l’accueil et la protection. Pour que tout le monde s’y sente bien, celui-ci doit comporter des armoires en nombre suffisant, avec séparation des vêtements de travail et "de ville". Des sièges pour s’asseoir, un chauffage performant, et de quoi faire sécher les serviettes humides complètent l’équipement. Les douches sont obligatoires dans les exploitations accueillant des salariés. Lors de l’installation, il est important de penser au confort des utilisateurs, avec une largeur suffisante (>1m), et un sol facilement nettoyable.

 

Partager les informations pour éviter les contaminations

informations

Pour éviter les contaminations entre salles, rien de tel que le partage d’informations. Certains éleveurs posent des étiquettes sur les portes pour indiquer dans quel ordre passer dans les salles de post-sevrage. D’autres inscrivent sur la porte les cases à surveiller, les traitements en cours… Le café et les temps d’échange sont également le moment propice pour parler de la santé des porcs et se partager le travail. Pour les plus connectés, des puces RFID intégrées aux chaussures permettent de suivre les mouvements et de vérifier la bonne mise en application de la marche en avant.

 

Vacciner et se préserver

vaccination

L’apparition de nouvelles maladies, la pression sanitaire et l’arrêt des traitements antibiotiques à visée préventive amène à vacciner davantage les porcs. Ces chantiers de vaccination, souvent intenses, peuvent être source de fatigue et de stress. Les systèmes de fosse ou de pont de vaccination évitent de se baisser, et limitent le port de charge. Ils sont très indiqués pour les personnes souhaitant préserver leur dos. Ils permettent aussi aux personnes qui vaccinent de travailler chacune à son rythme, ce qui limite le stress et les tensions au sein de l’équipe.

 

Faciliter la mise en place des bonnes mesures d'hygiène

mesures d’hygiène

Nettoyer les abreuvoirs, se laver les mains, évacuer les déjections peut être contraignant pour le dos. La mise en place d’un lave mains à proximité des salles, dans les couloirs, protégé par un support en galva, un chariot à déjections muni d’un racloir ou une brosse de nettoyage fixée à un long manche sont autant d’astuces qui soulagent l’utilisateur et permettent d’assurer un environnement sain pour les animaux.

 

Conclusion

Privilégier la prévention, la biosécurité, le confort, la qualité de l’eau et de l’aliment et respecter les règles de conduite sont indispensables pour garantir la santé animale. Pour être efficace, elles ne doivent pas être vécues comme une contrainte. Des aides sur les investissements relatifs à la biosécurité existent au travers du PCAEA.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Vignette
Le P'tit gallo sur le chemin de l'autonomie énergétique
À Montreuil-le-Gast, la ferme du P'tit Gallo a fait son trou dans le paysage local. Après des débuts "un peu galère", quand il s'…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité