Aller au contenu principal

Anciens exploitants, des avancées mais...

Dans un communiqué, la section FRSEA Bretagne des anciens exploitants "se félicite des avancées obtenues pour les plus faibles retraites agricoles, avancées qui font écho aux 100 000 pétitions remises en 2012".  Mais si les plus petites pensions viennent d’être revalorisées, respectant les promesses du président Hollande, le financement de la mesure par les actifs et non par la solidarité nationale, est jugé "inacceptable". De plus, la section veut rétablir la "vérité des chiffres" : "la moyenne des retraites agricoles est de 780 euros pour un homme et 550 euros pour une femme. Encore loin des 75% du smic (envisagé à l'horizon 2017) et surtout très loin des 1540 euros annoncés par un grand quotidien régional". Les anciens exploitants évoquent également le cas des exclus des revalorisations, souvent pour avoir pris leur retraites trop tôt ou trop tard de quelques mois et demandent que ces dossiers soient rattrapés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité