Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Anciens exploitants : une journée pour se retrouver et échanger

C'est désormais une tradition bien ancrée : fin août, les anciens exploitants profitent du magnifique parc arboré du lycée agricole du Nivot, à Lopérec, pour se retrouver et échanger autour d'un pique-nique géant et de nombreuses animations. C'est aussi l'occasion pour la section de la FDSEA de faire le point sur ses revendications.  

Skol pad Lokournan a émaillé la journée de danses bretonnes.

C'est sous un soleil généreux que s'est ouverte, jeudi dernier, la journée de retrouvailles des anciens exploitants de la FDSEA. Dès 11h, le parc du Nivot bruisse de mille conversations qui se croisent et se coupent, tout au plaisir de se retrouver. Pique-nique sous le bras, chacun déniche d'abord la meilleure place pour installer tables et chaises puis cherche du regard amis et connaissances, qu'il n'a parfois pas eu l'occasion de voir depuis un an. Lancer d'artichauts, casse-boîtes, plantes fleuries "à tous les coups l'on gagne"... sont vite pris d'assaut, tandis que le groupe Skol pad Lokournan prend place pour une première danse bretonne. Après le repas et un passage au stand café-gâteaux, animations et parties de pétanque reprennent de plus belle, Hervé Guirriec guidant les plus courageux pour une randonnée dans les bois de 5 km.

1 000 €/mois

"Cette journée est aussi l'occasion de faire le point sur nos revendications", indique Jean Tromeur, en prenant le micro, en fin de journée. Et cette année, c'est la réforme des retraites initiée par Emmanuel Macron qui est au centre des préoccupations. "On nous parle d'un montant minimum de 1 000 €/mois à l'horizon 2020, détaille le président de la section des anciens exploitants. Cela concerne les nouveaux retraités. Mais qu'en est-il de ceux qui ont déjà fait valoir leurs droits ?"

Pour en avoir le coeur net, la section a sollicité un rendez-vous auprès du Préfet Pascal Lelarge, "une demande restée sans réponse pour le moment, malgré une relance de ses services". Et de Richard Ferrand, député du Finistère et président de l'Assemblée nationale. "Il nous a adressé un courrier plutôt flou".

En attendant, Jean Tromeur rappelle que 1 000 €/mois ne représentent jamais que 85% du Smic, une "vieille" revendication de la section des anciens. "A force de ténacité, nous avons fini par obtenir un premier palier, avec une retraite minimum égale à 75% du Smic. Mais l'absence de revalorisation à hauteur de l'inflation fait qu'on est déjà redescendu à 72 ou 73%". L'enjeu est de taille. "Quand survient la dépendance, comment faire pour financer un hébergement en Ehpad à 1 800 ou 2 000 €/mois ?"

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité