Aller au contenu principal

Antibiorésistance et volaille : UFC-Que choisir jette le trouble

L’association de consommateurs UFC-Que choisir a présenté, le 10 mars, les résultats d’une étude réalisée sur 100 échantillons de dinde et de poulet vendus en grandes surfaces, marchés et boucherie française. Les résultats présentés amènent l'UFC à demander un renforcement du cadre réglementaire sur l'usage des antibiotiques en particulier en élevage.

Les résultats statistiques sont présentés de façon alarmante. Sur 100 morceaux analysés, 26 % contiendraient de manière significative des bactéries Escherichia Coli. Et 61 % de ces échantillons contenant E. Coli seraient porteurs de bactéries résistantes à une ou plusieurs familles d'antibiotiques, dont 23 % à des antibiotiques dits critiques, ceux utilisés dans les cas de pathologies  humaines graves (les céphalosporines de 3e et 4e générations et les fluoroquinolones). Les résultats sont aussi analysés par filière. Les poulets standards et premiers prix "semblent" plus impactés que les filières biologiques. Et les labels rouges ne sont pas épargnés puisque si l'étude note une antibiorésistance moindre, lorsqu'elle est présente, cette antibiorésistance concerne les antibiotiques les plus forts. Bref, sauf le flou qui entoure les volailles biologiques, pratiquement aucun mode de production ne trouve grâce aux yeux des enquêteurs, pas plus que le plan de réduction Écoantibio 2012-2017. Ce dernier est suspecté de faire évoluer les pratiques vers des antibiotiques plus forts, dans la mesure où il contraint à une réduction des volumes. L’association propose de mesurer les objectifs du plan "en termes d’exposition des bêtes et non de tonnage" et d’assortir cet objectif de "sanctions dissuasives". Seul volet plus positif, l'UFC rappelle qu'aujourd'hui l'UE négocie avec les USA un accord de libre échange, et que les normes US sont nettement moindres que les européennes. Donc avant de parler de renforcer la réglementation européenne, ne pas céder un pouce aux Américains semble déjà un objectif raisonnable !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Publicité