Aller au contenu principal

Apprentissage, place aux filles !

Elles aimeraient faire carrière dans l'agriculture. Elles sont 23 apprenties parmi les 149 accueillis dans les 4 CFA des chambres d'agriculture de Bretagne*. Pourtant, il n'a pas été simple pour elles de trouver un maître d’apprentissage.

 

 

Que faire pour promouvoir la mixité dans les métiers de l'agriculture ? Les pistes de travail ont été esquissées lors d'un débat organisé au centre de Kérel, fin juin entre apprentis, maîtres de stage, responsables de formation."J'ai passé 60 coups de fil à des éleveurs, parmi eux, j'ai eu des refus parce que je suis une fille", insiste Elodie. Elles est l'une des 10 stagiaires, sur un effectif de 27, a avoir intégré le CFA de Kérel en 2013, pour se former par alternance aux métiers de l'élevage. Un choix qu'elle paye au tarif fort. "Il a déjà fallu convaincre mon père que ce métier était bien. Je suis la seule a avoir fait ce choix dans ma famille". Et pour y parvenir, la jeune fille a du mettre de la distance. Même difficulté de départ pour Marie qui a délaissé des études de laborantine pour sa passion des vaches. "Moi aussi j'ai eu des refus, mais les éleveurs m'expliquaient par exemple qu'ils n'avaient pas de toilettes sur l'élevage. Et que ça coinçait pour m'accueillir". Sa motivation et son projet ont fini par convaincre. De son coté Marc, producteur de porc a recruté Morgane. "C'est la première fois que je prends une fille et franchement, je suis très content. Elle m'a étonné. Je pensais que la force physique pouvait être un frein. Elle fait différemment mais elle fait. Nettoyer au karcher ne lui fait pas peur 3 ou 4 heures, et ce n'est pas marrant. Le tracteur, aussi. Mais cela fait partie du métier. Les gens changent d'idée. Il y a des productions où c'est plus facile. Les collègues qui ont embauché des filles sont contents et c'est important, ça fait évoluer les choses", apprécie Marc avec un enthousiasme communicatif.

 

Ambassadeurs de la mixité

"Nous allons avoir à recruter tous les ans 400 nouveaux salariés pour combler les besoins en Bretagne", pointe Bernard Nicolas, responsable de formation de la CRAB. Promouvoir la mixité est donc un enjeu important pour répondre aux attentess de la profession. Si les freins culturels à l'embauche des femmes peuvent encore exister, "des ambassadeurs de la mixité, maîtres de stage ou stagiaires peuvent aider à démontrer l'inverse", enchaîne-t-il, inventoriant les pistes à travailler pour améliorer la parité. La modernisation des outils peut y contribuer, "en palliant notamment les besoins d'efforts", analyse un employeur. Et à défaut de rêver à l’égalité parfaite, de son coté, Jean Claude Foucraut, président du comité emploi de la Chambre d'agriculture du Morbihan estime "que l'agriculture doit se mettre en condition d'accueillir les femmes si elles souhaitent librement venir vers ses métiers". Un "soyons prêts" passant par l'amélioration des conditions d’accueil en exploitations, y compris laitières, souvent les moins biens loties.

 

Claire Le Clève

 

 

 

Accroche : Sur les 149 apprentis aux métiers de l'agriculture dans les 4 CFA, 23 sont des filles.

Encadré

* Les CFA des Chambres d' agriculture de Bretagne préparant aux métiers de l'agriculture ont connu un regain de 30 % de recrutement en 2013. Pour plus de renseignements :

Ille et Vilaine ; Agr'equip(35) : 02.99 62.62.62

Morbihan :  Kérel(56) : 02.97.51.59.79

Côtes d'Armor : Quintenic (22): 02.96.50.43.43

Finistère St Ségal(29) : 02.98.73.05.88

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité