Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Arrêté ZNT : "nous demandons le moratoire"

"Nous demandons un moratoire pour l’application des ZNT". Le décret du 29 décembre dernier instaurant les "zones de non traitement", déplaît. Les représentants de la FDSEA du Morbihan sont montés au créneau.

"On demande le moratoire pour l’application des ZNT" réclame pour la FDSEA Franck Pellerin
© Claire Le Clève

 

 

 

Franck Pellerin, éleveur de bovins et de porcs, en charge du dossier environnement pour la FDSEA du Morbihan, dénonce "un exemple supplémentaire de surtransposition de règles", déplore-t-il. Il estime "que s’il fallait appliquer à tous les produits qui rentrent dans nos rayons, les mêmes normes, il y aurait moins d’offres". Au motif que "les procédures d’autorisations de mise sur le marché et les homologations intègrent déjà des normes de protection pour les utilisateurs comme pour les riverains. Nous sommes des professionnels, qu’on nous fasse confiance et qu’on nous laisse travailler. Je comprends la crainte mais si on veut un risque zéro, il faut aussi interdire l’alcool et la cigarette", note-t-il pointant l’affaire du glyphosate. "Certaines ONG disent qu’on en a tous. Or quand nous faisons le test dans nos urines, on n’en retrouve pas" s’indigne t-il d’un "procédé d’intentions complotiste". Car selon lui, "toutes ces molécules coûtent cher et on n’a pas toujours le produit de substitution. On ne traite que si besoin, pour soigner ou protéger nos plantes. C’est comme en médecine humaine, on ne traite que si on est malade", compare-t-il.

Défiance

"Cela rajoute de la défiance vis-à-vis de notre profession en dégoûtant beaucoup d’agriculteurs de leur métier". "Cela va à l’inverse" de la démarche engagée au travers de la charte Riverains signée par trois départements bretons, mi-décembre. Des chartes pour lesquelles la profession n’aurait pas l’assurance qu’elles s’appliquent en lieu et place de la loi, quand elles existent localement en permettant de réduire les distances d’épandage. "Or ces chartes vont dans le sens de l’amélioration des nos pratiques et de leur explication à la population, dans le sens du mieux vivre ensemble sur nos territoires et d’une société de confiance", plaide Franck Pellerin.

Rappelons que ce débat intervient alors que les plans Ecophyto n’ont pas apporté les résultats escomptés en matière de la réduction d’utilisation des produits phytosanitaires et que les ventes de ces mêmes produits ont augmenté en France au cours des 10 dernières années.

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité