Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Attentes sociétales et conditions d’élevage : une équation impossible ?

André Sergent, président de la chambre d’agriculture du Finistère
André Sergent, président de la chambre d’agriculture du Finistère
© Terra

"Tous les jours, dans tous les médias, de nouvelles attentes sociétales sont mises en avant, allant jusqu’à mettre en doute la qualité des produits de notre agriculture, de notre agro-alimentaire et nos pratiques. Bien évidemment, nous pouvons argumenter et répondre point par point mais nous voyons bien que cela ne suffit pas.

Qu’attendent les consommateurs en termes de bien-être animal porcin par exemple ? Finalement, de façon caricaturale, c’est assez simple : ils veulent des animaux élevés proche de l’état sauvage : "Les cochons dans les bois" ! Nous savons que cette vision bucolique de l’élevage est impossible que ce soit en termes de rentabilité, de risques sanitaires, de travail des éleveurs ou encore plus simplement de possibilité de nourrir les populations.

L’équation entre attentes sociétales et agriculture moderne est-elle alors impossible ? Je pense que non, mais c’est à nous de proposer des solutions innovantes pour décliner le bien-être animal en espace confiné. Certains pays d’Europe (Pays Bas et Allemagne) ont déjà engagé la réflexion en repensant la totalité de leur système :

- des bâtiments innovants lumineux, avec de grands volumes et des surfaces permettant de délimiter les différents espaces de vie de l’animal (couchage, alimentation, déjections),

- une alimentation riche en fibre allant jusqu’à intégrer des ensilages de luzerne, de céréales immatures voire de maïs plante entière,

- des conduites en grands groupes (jusqu’à plus de 300 porcs charcutiers) combinées à des technologies d’alimentation de pointe permettant au quotidien de mesurer le gain de poids et la qualité de carcasse de chaque animal et d’en adapter la ration.

La combinaison de ces différentes techniques permet d’élever des porcs sans caudectomie, sans castration, sans épointage de dents, tout en conservant la sécurité sanitaire des élevages et en garantissant des conditions de travail agréables pour les éleveurs.

Bien entendu, tout cela a un coût ! Comment envisager de telles évolutions dans nos élevages alors que le prix de nos produits nous permet à peine de vivre et encore moins d’investir dans de nouveaux bâtiments et de nouvelles technologies ?

Pour engager de telles évolutions permettant de répondre aux attentes sociétales mais aussi de redonner toute leur légitimité à nos productions et des perspectives à nos jeunes, la clé de la réussite pour la filière française sera de mettre en place une valorisation de nos produits prenant en compte le niveau d’évolutions mises en œuvre dans nos élevages.

Alors oui, nous pourrons répondre aux attentes sociétales pour peu que chacun se souvienne qu’il est aussi un consommateur et que la réponse à ses attentes a un prix !"

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité