Aller au contenu principal

Avril arrêtera les œufs de poules en cage d’ici 2025

© Terra

D’après un communiqué du 21 juin, Avril abandonnera les cages pour "la totalité des œufs produits, commercialisés ou utilisés par le groupe" d’ici 2025. Ceux-ci seront désormais issus d’élevages de poules au sol, plein air ou bio. Après ses marques Matines (œufs coquille) et Lesieur (mayonnaise vendue en grandes surfaces), qui s’étaient déjà engagées, cette nouvelle annonce concerne ses ovoproduits (Ovoteam), la mayonnaise Lesieur destinée à la restauration et les œufs coquille commercialisés en nom propre. Avril "s’engage à accompagner" ses éleveurs via un "plan de conversion prenant en compte les spécificités de chaque élevage". Avec une production annuelle de 3,5 milliards d’œufs coquille et d’ovoproduits, Avril couvre un quart de la consommation française. Le groupe souligne que son engagement "est le fruit d’un partenariat avec CIWF", une ONG qui œuvre pour améliorer le bien-être des animaux d’élevage. De son côté, L214 "se réjouit de cette avancée majeure", annonce-t-elle dans un autre communiqué du 21 juin. L’association animaliste rappelle que LDC, Triskalia, Pampr’œuf, et Sovimo n’ont pas encore renoncé aux œufs en cage. Et de menacer : "Faudra-t-il de nouvelles images d’enquête pour convaincre ces acteurs ?".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Robots d’alimentation, pour quels bénéfices ?
Avec l’agrandissement des structures, les robots d’alimentation se multiplient dans les élevages. Pour quels bénéfices ? Chambres…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

"Vivre de ma passion, pas pour ma passion"
À l'occasion du Space la semaine passée, une visite d'exploitation était organisée pour mettre en avant les efforts des…
Publicité