Aller au contenu principal

Bassin versant contentieux : sortir de l’impasse avant la campagne de fertilisation

Cinq élus régionaux sont allés à la rencontre du directeur général environnement à la Commission européenne. L’objectif : la sortie des BVC.
Cinq élus régionaux sont allés à la rencontre du directeur général environnement à la Commission européenne. L’objectif : la sortie des BVC.
© Terra

"Une délégation d'élus professionnels est allée à Bruxelles pour que la Commission européenne fasse pression sur le gouvernement français sur le dossier des Bassins versants contentieux breton. Nous souhaitons revenir au droit commun en allant vers une fertilisation équilibrée", explique Jean-Jacques René,  vice-président de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor. Et Alain Tiengou, président régional de la commission environnement, de préciser : "suite à notre rencontre avec Karl Falkenbreg, directeur général environnement à la Commission européenne, nous avons des engagements oraux. Nous attendons les actes".

Neuf BVC en balance

Depuis 2007, neuf bassins versants en Bretagne sont en contentieux avec des normes de fertilisation très restrictives. "L'Etat a décidé d’une sous-fertilisation des cultures, sans rapport avec l’agronomie des sols", rappelle Alain Tiengou. Pour compenser les baisses de rendements (environ 10 q/ha en céréales), une indemnité financière a été perçue par les 150 agriculteurs concernés pendant cinq ans. Ainsi, la dernière campagne de culture compensée a été récoltée en 2012. Une situation qui a bien du mal à passer auprès des agriculteurs, d’autant que les chiffres démontrent une amélioration notable de l’eau dans ces bassins. En effet, les cinq captages en service sont aujourd’hui en conformité, dont certains depuis plus de trois ans. "Le taux de nitrates dans l’eau baisse de façon régulière", note Jean-Jacques René. Et d’ajouter : "tous reconnaissent cette réalité incontestable". Quant à l’échéance donnée au gouvernement, elle correspond aux dates de fertilisation. "Nous voulons épandre l’azote selon le droit commun à la campagne 2014 ", assure Alain Tiengou.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité