Aller au contenu principal

Bien-être animal : la guerre des images

La deuxième édition des assises de l'élevage et de l'alimentation, Terre 2017, organisé par le quotidien Ouest-France s'est déroulée le 11 septembre à Rennes. Même s'il est toujours difficile de faire se rencontrer deux "mondes" que tout oppose, le débat sur le bien-être animal et la guerre des images a bien eu lieu.

Débat sur la guerre des images avec Jean-Louis Peyraud de l’Inra, Brigitte Gothière, porte-parole de L214 et Antoine Thibault, éleveur et youtubeur (agriskippy).
Débat sur la guerre des images avec Jean-Louis Peyraud de l’Inra, Brigitte Gothière, porte-parole de L214 et Antoine Thibault, éleveur et youtubeur (agriskippy).
© Terra

"On ne considère plus les animaux comme une ressource alimentaire et on refuse l'exploitation des animaux". Avant l'intervention de Brigitte Gothière, porte parole de L214, Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne a invité la salle à se lever pour dénoncer les méthodes de l'association et Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor a appelé au "dialogue et non à la peur". Le débat n'avait pas encore commencé mais on pouvait imaginer des discussions houleuses. Les échanges sont finalement restés courtois, même s'il est impossible de concilier des positions aussi contrastées. "Environ un tiers de la planète est composé de prairies. L'élevage apporte de la biodiversité et permet de stocker le carbone. Si on supprime l'élevage, comment on va faire pour nourrir les milliards d'habitants qui seront demain sur la planète ?", a souligné Jean-Yves Peyraud, directeur scientifique adjoint à l'Inra, en charge de l'agriculture.

"Mes bêtes, je les aime"...

Éleveur laitier en Normandie, Antoine Thibault est aussi un youtubeur assez reconnu sur le web. "Mes bêtes, je les aime, je les bichonne, je les soigne... et ma vieille vache Jasmine que je voulais garder sur la ferme, et bien, quand elle avait trop d'arthrose, je l'ai accompagnée à l'abattoir et j'estime qu'elle a eu une belle vie et même une mort utile", a expliqué l'éleveur, qui regrette aussi de se faire insulter et menacer sur Internet par des militants végan. Un élevage comme celui d'Antoine peut-il se maintenir ? "Oui, répond Brigitte Gothière... à condition que le but ne soit pas l'alimentation humaine". Difficile alors d'aller plus loin dans le débat. Pour Chrisitane Lambert, présidente de la FNSEA, "si comme vous le dites chez L214, vous ne refusez pas le débat, venez nous voir, et en plein jour !"

Auparavant dans la journée, les assises de l'élevage et de l'alimentation, dont c'était la deuxième édition, ont traité de thèmes liés à la consommation de viande, à son impact sur les filières de l'élevage et aux attentes des consommateurs.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité