Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

VEAUX DE BOUCHERIE
Bientôt le découplage total

2010 verra se mettre en place le découplage total de la PAB veaux de boucherie. Les sections FDSEA et JA d'Ille et Vilaine et des Côtes d'Armor ont présenté cette avancée à leurs adhérents.

De gauche à droite, Ludovic Pagier, responsable JA, Eric Chapelle, sous directeur de la FNB, Catherine Debroize, responsable veau FRSEA, et Philippe Briand, technicien à la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine.
De gauche à droite, Ludovic Pagier, responsable JA, Eric Chapelle, sous directeur de la FNB, Catherine Debroize, responsable veau FRSEA, et Philippe Briand, technicien à la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine.
© Terra

Lundi 23 novembre, d'abord en Ille et Vilaine, puis dans les Côtes d'Armor, les producteurs de veaux de boucherie se sont réunis pour parler de la conjoncture et des nouvelles modalités de la PAC, avec Eric Chapelle, sous-directeur de la FNB. Point positif, 2009 a été une année correcte pour la filière, grâce à un rééquilibrage de l'offre par rapport à la demande et à des prix du veau et de la poudre raisonnables. Mais, les éleveurs n'ont pas pleinement bénéficié de cet exercice correct. "Nous n'avons pas eu d'amélioration de nos prestations, déplore Catherine Debroize, responsable de la section veau de la FRSEAB. Il faut que les contrats soient revus pour un retour sur nos revenus".
2010 verra un grand changement dans l'application de la PAC, avec le découplage total de la PAB dont le montant sera inclus dans les DPU. Le versement de la PAB ne sera plus lié à la production d'un veau. Sauf pour les éleveurs qui n'exploitent pas de terre. En l'absence de surfaces éligibles, des DPU spéciaux leur seront attribués. Leur activation sera conditionnée à une production au moins égale à 50% de celle de la période de référence. Face à ce changement dans l'attribution des aides, il peut y avoir une période de flottement pour la dernière bande de l'année. Pour toucher la PAB, c'est la date d'abattage qui compte. Les veaux sortis après le 1er janvier ne toucheront pas la PAB 2009. Eleveurs et entreprises doivent donc se montrer vigilants.
La meilleure année, propre à chaque exploitation, entre 2005 et 2008 sera désignée comme l'année de référence pour le calcul des nouveaux DPU. Le ministère la communiquera directement à chaque éleveur. Une enveloppe sera dégagée pour les nouvelles installations de 2009. Autre information attendue, le recours ou non à un stabilisateur budgétaire. La décision ne sera annoncée qu'à l'été 2010.
Cette mesure de découplage répond à la demande des producteurs. "Cela devrait permettre de gérer le parc bâtiment, estime Catherine Debroize. Le découplage redonne du poids aux éleveurs dans leur rapport de force avec les entreprises. Sans une augmentation de la rémunération et face à la pénibilité du travail, certains éleveurs pourront faire le choix d'arrêter de produire". "Pour garder leur volume de production, les intégrateurs vont devoir séduire les éleveurs, prévient Eric Chapelle. Pour eux, une juste rémunération est une garantie d'avenir. Les éleveurs ont besoin d'être correctement payés pour investir, pour croire à la production. Sans ça, on va se trouver dans la même situation que la filière avicole".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Publicité