Aller au contenu principal

Bienvenue à la ferme : la saison vue par le réseau

Réunis en conseil d’administration, les responsables de Bienvenue à la ferme Bretagne faisaient mardi 15 septembre un point sur la saison en agritourisme et vente de produit fermiers. Un été totalement atypique avec des réadaptations permanentes.

Exemple de la campagne de communication sur les réseaux sociaux.

Après un démarrage inhabituel, la clientèle du mois d’août et la communication de Bienvenue à la ferme ont sauvé une saison mal engagée. Organiser des marchés dans les fermes ou ne pas le faire, les semaines avant l’été ont donné lieu à de nombreuses hésitations. Les contraintes préfectorales se sont précisées de jour en jour. Les producteurs ont su s’adapter avec les distances entre les stands, la présence de gel et la limitation des personnes présentes. Les clients ont plutôt bien vécu ces mesures. Ils se sont sentis sécurisés.

 

Soutien aux fermes pédagogiques

Fin juin, les administrateurs ont décidé d’investir dans les réseaux sociaux. Trois campagnes de communication ont ciblé les familles du grand ouest pour les séjours à la ferme, les couples avec jeunes enfants présents en Bretagne pour les fermes pédagogiques et les personnes en vacances à proximité des marchés. Au total ce sont 700 000 personnes qui ont visionné une proposition du réseau Bienvenue à la ferme. Les fermes pédagogiques restent les plus touchées par la crise, étant dans l'impossibilité d’accueillir des groupes.

 

Une saison épuisante

Au cours du printemps, les clients ont été nombreux à annuler leur séjour, les réservations ont repris en juin, avec sur l’été des pics de sollicitations. Un nouveau public est venu en Bretagne, plus urbain, plus aisé.
Les courts séjours itinérants ont laissé la place à des vacances plus sédentaires.

 

Quel automne ?

Pour tous, une question reste posée, qu’en sera-t-il des prochaines semaines, des prochains mois ? Les drives fermiers ont vu leurs ventes baisser en été. Ce e-commerce apparaît comme une solution intéressante pour les producteurs, avec la possibilité d’anticiper les ventes, de s’organiser collectivement.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
Publicité