Aller au contenu principal

Bilan 2010 de la bourse de l'emploi

La bourse de l'emploi, gérée l'Association emploi-formation, vient de publier ses résultats pour 2010. Une année plutôt calme en terme d'offres.

Chaque année, l'AEF dresse un bilan du marché du travail en production agricole. L'association Emploi-formation, de part sa structure paritaire, connait aussi bien les attentes des employeurs de main d'œuvre que celle des salariés de la production. En 2010, 162 offres d'emploi ont été déposées auprès de l'AEF. Un chiffre stable par rapport à 2009, mais en très net retrait par rapport aux 310 offres de 2008, avant les crises laitière et porcine. Les offres sont toujours les plus nombreuses dans le domaine de l'élevage. Elles représentent 59%. En production porcine, le nombre d'offres poursuit sa baisse. En chute de 29%, elles ne représentent plus que 20% des offres de la bourse de l'emploi. La production laitière voit une baisse plus limitée du nombre d'offres (-19%). Elle retrouve un niveau plus en adéquation à avant l'embellie de 2008. La proportion d'une bonne moitié de CDI s'y maintient. C'est dans la catégorie "plusieurs élevages et autres élevages" que le nombre d'offres est en augmentation, avec 25% d'offres en plus. Les cultures spécialisées sont en très nette hausse (+32%). Elles représentent un tiers des offres de la bourse de l'emploi mais sont à 94% en CDD. Le machinisme a vu la baisse du nombre d'offres se ralentir. Elle a été de 18%, contre 73% en 2009.

Les propositions d'emploi sont de plus en plus fréquentes en CDD (66%) malgré une augmentation des CDI en élevage (50% en 2010 contre 42% en 2009). 40% des embauches se font pour un renouvellement de poste. Un taux qui reste stable. Par contre, les créations nettes d'emploi sont en baisse sensible. Il n'y en a eu que 9 contre 16 en 2009.

 

Déséquilibres offres/demandes

Côté demandeurs d'emploi, 271 ont déposé une candidature auprès de la bourse à l'emploi. Un chiffre plutôt stable au regard des 278 demandeurs de 2009 et des 296 de 2008. 58% d'entre eux sont intéressés par l'élevage, 24% par les cultures spécialisées et 11% par le machinisme. La demande la plus fréquente demeure un CDI temps plein en élevage laitier. La supériorité du nombre de candidats par rapport au nombre d'offres se maintient. Elle est la plus flagrante dans le secteur laitier, avec 73 demandeurs pour 35 offres. De même en machinisme, il y a 29 demandeurs pour 9 propositions de postes. Elle l'est aussi pour les catégories plusieurs élevages, autres élevages". Il n'y a qu'en porc qu'il y a plus d'offres, avec 32 propositions, que de candidats. Ils étaient 29 en 2010.

Par l'intermédiaire de la bourse de l'emploi, 65 placements ont été réalisés. 66% ont été effectués en élevage laitier. Le profil type du candidat embauché reste un homme (74%) de moins de 35 ans (74%), non issu du milieu agricole (59%) et titulaire d'au moins le bac (66%). 2011 laisse entrevoir un retour de l'activité.

Pour contacter l'AEF

 

Téléphone : 20 23 48 29 45

Mail : aef-ille-et-vilaine@maison-agri-rennes.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité