Aller au contenu principal

Bois énergie : comment valoriser ses haies

A Goudelin est organisée une formation pour mieux exploiter ses haies. Pas de lamier. Cisaille et tronçonneuse seront à l'oeuvre pour une belle coupe d'automne.

Au centre, Philippe Planté, président de Goëlo Bois Energie, entouré de gauche à droit, de Laurent Le Faucheur, exploitant à Goudelin, Thierry Erhel, chargé de mission "bocage" sur le bassin versant du Leff pour le syndicat mixte environnement Goëlo Argoat et Gwénaël Thomas, producteur de porcs.
Au centre, Philippe Planté, président de Goëlo Bois Energie, entouré de gauche à droit, de Laurent Le Faucheur, exploitant à Goudelin, Thierry Erhel, chargé de mission "bocage" sur le bassin versant du Leff pour le syndicat mixte environnement Goëlo Argoat et Gwénaël Thomas, producteur de porcs.
© terranet

Savoir gérer la ressource en bois, c'est le point de départ d'une bonne utilisation du bois comme source d'énergie. A Goudelin, mercredi 10 décembre, une démonstration de taille des haies se déroulera sur l'exploitation d'Yvon L'Anthoën. La démonstration, réalisée par un bucheron professionnel et des techniciens, sera coupée en deux avec, d'abord la taille de formation, réalisée sur une jeune haie (ce qui permet de former les haies d'avenir avec les essences à maintenir) ; suivie par la coupe au pied d'une haie âgée d'une vingtaine d'années. "Lors de cette 2ème sélection, on éclaircie à la tronçonneuse, en laissant quelques arbres d'avenir. L'important lors de cette opération est le rangement du bois avant d'être broyé en plaquettes ou en copeaux", relate Philippe Planté, président de l'association Goëlo Bois Energie. Une fois transformé, le bois rejoindra l'exploitation voisine, l'EARL Thomas, équipée depuis juin d'une chaudière de 55 kW qui chauffe les 1 000 places du post-sevrage et une partie de la maternité. Quatre mois de séchage, en vrac, suffiront, sans autre manipulation que le stockage.
Peu de chaudières
Sur le secteur, la filière bois énergie est née, relancée par la communauté de communes de Lanvollon-Plouha. Deux chaudières à bois collectives sont sorties de terre : la crèche, l'école et la cantine de Tressignaux et l'école de musique à Pommerit Le Vicomte. Avec un potentiel de 60 mètres linéaires de haie bocagère par hectare, la ressource est là. Reste à convaincre les utilisateurs potentiels. "On a le bois. Il s'agit absolument de sensibiliser les collectivités locales mais aussi les agriculteurs de l'intérêt du bois de chauffage". C'est tout le travail de l'association. "Sans anticipation, cela ne fait pas de doute, dans l'urgence, on repart sur une chaudière à fioul. D'autant qu'il faut prévoir un local de stockage du bois, de la taille d'un petit garage pour 30 à 40 m3. Le volume pour chauffer une maison".

En pratique
Mercredi 10 décembre
Travaux présentés de 10h à midi et de 14h à 16h. Visite d'une chaudière à bois. Fléchage à partir de Tressignaux et de Goudelin.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité