Aller au contenu principal

Bonnets rouges : les comités locaux au travail !

1 000 personnes à Pont de Buis, 30 000 à Quimper, 40 000 à Carhaix... Suite aux fortes mobilisations de l'automne, les Bonnets rouges se sont regroupés en comités locaux et préparent activement les Etats généraux de Bretagne, qui se dérouleront le 8 mars à Morlaix.

Comme dans le pays bigouden, une quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges ont vu le jour en Bretagne... et même au-delà.
Comme dans le pays bigouden, une quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges ont vu le jour en Bretagne... et même au-delà.
© TERA

En ce jeudi soir, la nuit est tombée sur le pays bigouden, quand une poignée de Bonnets rouges se retrouve devant la Mairie de Plonéour Lanvern. Départ d'une manifestation ? L'heure est plutôt à la réflexion : le comité local du pays bigouden tient une réunion d'information.

De Rennes à Nantes, de Saint Malo à la presqu'île de Crozon, de Paimpol à Vannes, la Bretagne à 5 compte désormais une bonne quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges, auxquels s'ajoutent même des comités pour la diaspora, les artistes... Et s'y retrouvent des agriculteurs, salariés, transporteurs, pêcheurs, artisans, commerçants, chefs d'entreprise, retraités... Des gens différents mais tous animés d'une même volonté : vivre, décider et travailler en Bretagne. Et bien résolus à faire entendre leur voix pour que demain, les choses aillent mieux.

Depuis le grand rassemblement de Carhaix, les Bonnets rouges ont multiplié les actions : "à chacun son pont", le 5 janvier, où ils ont pris place sur tous les ponts enjambant les 4 voies, à Brest, le week-end suivant, autour d'une borne écotaxe, à Jugon les Lacs samedi dernier, à proximité d'un portique écotaxe... Sans oublier leur présence sur les marchés, pour rallier de nouveaux soutiens mais aussi inciter le plus grand nombre à remplir les cahiers de doléances.

"Il faut que tout le monde s'exprime", confirme Reun, le référent du comité de Plonéour Lanvern. Papier, vidéo, Internet... tous les supports sont bons, pourvu qu'ils parviennent au collectif avant le 15 février. "Il ne faut pas hésiter à tout noter, ses doléances, ses propositions, ses espoirs... dans le monde professionnel ou la vie de tous les jours". Et de la diversité des contributions naîtra un projet pour la Bretagne, dévoilé à Morlaix le 8 mars prochain. "Et cette fois, il faudra que les politiques nous écoutent. Sinon...".

Chantal Pape

 

PRATIQUE

Renseignements complémentaires sur les comités locaux, les cahiers de doléances, les Etats généraux du 8 mars ou la charte des Bonnets rouges sur le site officiel bonnetsrougesbzh.eu



Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité