Aller au contenu principal

Brexit : les Hauts-de-France seraient la région la plus exposée au "no deal"

Lors d'une conférence le 20 juin, l'APCA (chambres d'agriculture) a détaillé l'impact qu'aurait un Brexit sans accord selon les régions. Les territoires les plus touchés seraient les Hauts-de-France (87 M€ de pertes à court terme), Grand-Est (67 M€), Nouvelle-Aquitaine (65 M€), ainsi que la Normandie et les Pays de la Loire (plus de 40 M€). Des chiffres qui se situent "dans la fourchette basse", précise Thierry Pouch, économiste à l'APCA, car ils n'englobent que les frais douaniers (sur la base des annonces britanniques) et les effets de change, sans les éventuelles baisses de volumes ou effets indirects sur les marchés encore inconnus à ce jour. L'effet négatif global sur l'agroalimentaire français pourrait atteindre 500 M€, dont 40 % pour les boissons, vins et spiritueux. Autres secteurs très exposés : les fruits et légumes (pommes notamment) et les produits laitiers (ultrafrais et fromages). "La France exporte pour cinq milliards d'euros par an de produits alimentaires au Royaume-Uni", rappelle Maximin Charpentier, élu de l'APCA en charge des affaires européennes. "85 % [de ces] flux passent par les Hauts-de-France", note Christine Dubois, de la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI).


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Robots d’alimentation, pour quels bénéfices ?
Avec l’agrandissement des structures, les robots d’alimentation se multiplient dans les élevages. Pour quels bénéfices ? Chambres…
"Vivre de ma passion, pas pour ma passion"
À l'occasion du Space la semaine passée, une visite d'exploitation était organisée pour mettre en avant les efforts des…
Carbocage ou combien de carbone stocké dans vos haies ?
La haie bocagère recèle de richesses, y compris fourragères. Elle contribue aussi au piégeage du carbone. Mais de combien ?…
Publicité