Aller au contenu principal

Calamités agricoles 2007 – bilan des indemnisations

Depuis plus de 11 mois, suite aux aléas climatiques de 2007, la FDSEA et les JA portent le dossier calamités agricoles auprès des pouvoirs publics. Dernier élément en date, les dégrèvements fiscaux notifiés fin juin sont en cours de règlement. L’heure est maintenant au bilan.

Sur le secteur de Lanvellec en août 2007.
Sur le secteur de Lanvellec en août 2007.
© terra

Lancée depuis août 2007, la procédure de classement et d'indemnisation au titre des calamités agricoles a pris de long mois. L'arrêté ministériel du 25 janvier a permis d'acter la mise en œuvre d'une indemnisation directe pour les exploitants les plus touchés, et d'une mesure fiscale sur la centaine de communes classées.
Les indemnisations individuelles ont concerné 60 exploitants pour un montant global de 271500 €. Le nombre de bénéficiaires est finalement décevant. En effet, sur 685 dossiers arrivés en DDAF en début d'année, moins de 10% répondaient aux critères fixés par l'arrêté ministériel. Hervé Moël, vice président de la FDSEA explique : « compte tenu du périmètre, le Ministère n'a reconnu le sinistre que sur maïs ensilage, sans intégrer le déficit fourrager en herbe ». De ce fait, sur l'unique critère maïs ensilage, beaucoup d'exploitants n'atteignaient pas le seuil des 13% de perte sur le produit brut global. Le versement des aides est intervenu fin avril, les montants individuels correspondant à 25% des pertes.
Depuis fin mai, suite à une rencontre avec l'administration fiscale, les modalités de dégrèvement sur la TFNB (taxe sur le foncier non bâti) ont été discutées, et finalement actées le 3 juin, par la mise en place d'une procédure collective. Bénéficiant à l'ensemble des 7150 propriétaires du périmètre, le montant global du dégrèvement atteint 372 300 € (correspondant à un dégrèvement de 9% pour les parcelles de maïs ensilage et de 15% pour les prairies). Suite au courrier transmis fin juin, les propriétaires reçoivent actuellement un remboursement, sous la forme d'une lettre-chèque. Nous invitons les fermiers à solliciter le report de ce dégrèvement exceptionnel sur leur facture de fermage, auprès de leur propriétaire ou des notaires.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité