Aller au contenu principal

A Callac, une démonstration d'outils de déchaumage.

La Cuma du Bon temps et la fédération des Cuma Bretagne Ille Armor ont organisé en collaboration avec la chambre d'agriculture et le bassin versant du Léguer une démonstration de divers matériels de déchaumage réalisée sur prairie.

La démonstration s'est déroulée à Callac au Gaec de Lestréménal, début avril en présence de divers matériels : deux charrues déchaumeuses de marque Ovlac et Castillon ; le "Dyna-drive" de Bomford ; un outil à bêches roulante, le "Compil" de Duro ainsi que des outils à disques (dont le Joker 5CT Horsch).
Mais en amont la météo est venue perturber la démonstration qui a pâti d'un terrain trop humide et trop difficile. La destruction de la prairie a donné du fil à retordre aux outils. "Un couvert végétal aurait été plus adapté", estime un participant. Pour autant, le public était lui au rendez-vous.

La charrue déchaumeuse Castillon
Présente sur place, la société espagnole Castillon avait fait le déplacement jusqu'à Callac pour présenter sa charrue déchaumeuse. Conçu pour le labour superficiel, l'outil travaille les 10 premiers centimètres du sol. Utilisée en agriculture biologique pour un désherbage mécanique, "il faut" conseille Nathalie Malo, en charge de l'export chez Castillon, "un champ préparé avec un minimum de résidus, ce qui permet d'ensevelir les restes organiques bien répartis sur les 10 premiers centimètres. On fertilise le sol sans l'abîmer. La prairie est un terrain difficile".

Plus large, plus de rendement
La Cuma du Vent d'Ouest à Plusquellec (12 adhérents, 230 ha) était présente avec son outil disques en service depuis 3 semaines. Une largeur de 4 m, 32 disques, un poids de 2,1 t avec un rouleau cage : la Cuma a trouvé l'outil qui lui allait bien : "un compromis entre l'outil à dent et le type "rota"". "On voulait un déchaumeur adapté à nos tracteurs, utilisable en toute condition avec un 120 chevaux pour enfouir le fumier, défaire les couverts et les semer après moisson", décrit le président de la Cuma Hervé Le Bon. Le bémol : trop de végétaux entraîne "un bourrage quand la vitesse augmente (à 9 km/h)".

Compil de Duro à la Cuma Argoat Bio
Les producteurs bio de la Cuma Argoat Bio (Duault) travaille avec le Compil (Duro) depuis janvier 2019, une machine équipée de trains de bêches de 54 cm de diamètre, 8 sur 4 m. "L'outil réalise un travail superficiel du sol sur 1 à 2 cm. Il ne mutiplie pas les adventices, nivelle bien les sols. Les mottes sont prises dans la bêche, soulevées et remises à la surface pour que la plante crève. La terre fine redescend", décrit l'agriculteur Jerôme Guilloux de la Cuma. A la Cuma, le Compil est utilisé en 2 passages avant le labour puis en 2-3 passages pour préparer la terre. "Il fait des faux semis aussi". Deux machines d'occasion en 4 et 5 m, plus une rampe de semis à la volée à l'avant du tracteur, équiperont la Cuma à terme, partagées entre 6 adhérents utilisateurs.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité