Aller au contenu principal

Cap sur les législatives

Quelques jours après l’installation d’Emmanuel Macron à l’Élysée, c’est une seconde page tout aussi politique qui s’ouvre avec le début de la campagne pour les élections législatives. À l’issue du premier (11 juin) puis du second tour (18 juin), le nouveau Président de la République saura s’il a (ou non) une majorité pour voter ses réformes. Les FDSEA et JA de Bretagne ont décidé d’aller à la rencontre des candidats aux législatives, pour les entendre sur leur projet agricole, et leur faire part de 13 propositions qu’ils considèrent comme majeures.

Franck Pellerin, Marie-Andrée Luherne, Frank Guéhennec et Frédéric Daniel invitent sur une exploitation à Grand-Champ tous les  candidats aux législatives de leur département.
Franck Pellerin, Marie-Andrée Luherne, Frank Guéhennec et Frédéric Daniel invitent sur une exploitation à Grand-Champ tous les candidats aux législatives de leur département.
© Terra

Répondant à l’invitation de la FNSEA et de JA, dans tous les départements de France, les candidats aux législatives vont être invités par les représentants syndicaux agricoles. L'initiative de ces sollicitations intervient alors que les responsables professionnels estiment que la campagne
présidentielle n’a pas vraiment permis de se faire une idée précise sur les ambitions pour l’agriculture et l’économie en général.

"S’ils sont élus, quelle agriculture les députés vont-ils défendre sur leur territoire ?".  C’est la question que la FDSEA et les JA 56 poseront aux candidats le 1er juin à Grand-Champ, une question qui sera également posée dans chacune des circonscriptions des quatre départements bretons. À l'occasion de ces échanges, les responsables JA et FDSEA espèrent aussi pouvoir présenter leurs attentes, et particulièrement les treize mesures qu’ils espèrent voir prises dans les cent jours qui suivront l’élection, pour redonner de la compétitivité, pour des stratégies de filière responsables, et pour une meilleur gestion des risques agricoles.

Pour Frank Guéhennec, président de la FDSEA du Morbihan, qui présentait cette action, "l’agriculture devrait être une arme stratégique utilisée pour créer des emplois". Un sentiment relayé par Marie-Andrée Luherne : "Actuellement, on fait la peau à un modèle agricole pourtant plébiscité par le consommateur".

 

 

À la rencontre des candidats

Côtes d'Armor / FDSEA et JA invitent tous les candidats aux législatives à passer par le salon Terralies cette fin de semaine (Saint Brieuc du 19 au 21 mai), pour échanger avec les responsables agricoles.

Finistère / du 29 mai au 2 juin, les responsables cantonaux iront à la rencontre des candidats aux législatives dans chaque circonscription.

Ille-et-Vilaine / le 29 mai et le 1er juin, deux exploitations seront ouvertes pour accueillir tous les candidats aux législatives.

Morbihan / le 1er juin, FDSEA et JA accueillent tous les candidats aux législatives des 6 circonscriptions morbihannaises à Grand Champ chez Germain Evo à 14h.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité