Aller au contenu principal

Ce que l’Ouest attend des États généraux

Les États généraux de l’agriculture se déroulent à Paris ce vendredi 21 février, à l’initiative du Conseil de l’agriculture français (FNSEA, Jeunes agriculteurs, chambres d’agriculture, Crédit, coopération et mutualité). Dans l’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire), alors que les grandes organisations agricoles se retrouvaient le 17février pour préparer ce temps fort, nous leur avons demandé ce qu’elles attendent de ces États généraux.

© Terra


Thierry Coué, président de la FRSEA Ouest

"L’agriculture veut retrouver la confiance de la société. Nous disons stop au déclin de l’agriculture et de l’agroalimentaire français. L’envie d’entreprendre est forte dans l’Ouest".


Christiane Lambert, 1ère vice-présidente de la FNSEA

"Dans l’Ouest, nous avons un potentiel d’investissement de 6 milliards d’euros en agriculture, à condition de libérer les énergies ; ces investissements, ce sont autant d’emplois potentiels pour nos territoires ! Les agriculteurs sont prêts à investir et à produire plus !".


Jean Marie Gabillaud, Coop de France Ouest

"La France est passée de la 1ère à la 3e place européenne en matière d’exportations agricoles et agroalimentaires ; en 2000, nos coûts de production étaient inférieurs à ceux de l’Allemagne de 8 % alors qu’aujourd’hui, ils sont supérieur de 13 % ! Les coopératives n’ont pas droit au CICE : ce sont 45 millions d’euros qu’on enlève, uniquement aux coopératives de l’Ouest !".


Claude Cochonneau, chambres d’agriculture des Pays de la Loire

"Nous connaissons l’état des finances du pays et ne demandons pas la lune ! Nous proposons de libérer les énergies, ce qui ne coûte pas cher ! A moyen terme, nous demandons une harmonisation sociale européenne et qu’il y ait un Smic par État".

Anne Gautier, MSA

"Le code du travail en France est trop complexe ! 70 000 postes sont non pourvus en agriculture, à cause de lourdeurs administratives, notamment. Il faut simplifier et les employeurs embaucheront plus facilement".

Guy Guillaumet, Crédit Agricole

"L’agriculture et l’agroalimentaire sont la vie de nos territoires ruraux ! L’installation, la modernisation des exploitations, la transformation des produits agricoles dans la région sont autant de chances pour l’Ouest. Il faut simplifier les démarches, notamment pour l’installation des jeunes".

Joël Limouzin, FRSEA Pays de la Loire

"Nous avons des dizaines d’exemples concrets pour illustrer les entraves que l’on met à l’agriculture dans son développement : l’impossibilité de traiter la Jussie dans les marais de Loire Atlantique, l’impossibilité de stocker l’eau qui tombe en hiver, la réglementation incompréhensible des cours d’eau, les lenteurs de procédure pour les projets d’investissement,…"

 

Tous ces responsables participent ce vendredi aux États généraux afin de porter ces messages.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité