Aller au contenu principal

Ce week-end, la basse-cour en fête

La Société Bretonne d'Aviculture de Loisirs qui a fêté ses 30 ans en 2015, et compte plus de 60 éleveurs amateurs, majoritairement situés en Ille et Vilaine mais aussi dans les départements limitrophes, organise son exposition nationale Basse-cour en fête qui se déroulera du 11 au 13 novembre au parc des expositions de Bruz. Jusqu'à 1 000 animaux sont attendus.

L'objectif de la Société Bretonne d'Aviculture de Loisirs (Sbal) est de regrouper des éleveurs intéressés par la sauvegarde des animaux de basse-cour, de races traditionnelles, et ainsi de participer à la préservation de la biodiversité fermière. Les adhérents, selon leurs affinités ou motivations, possèdent et font reproduire des volailles, pigeons, lapins, palmipèdes en races régionales telles la Coucou de Rennes et la Noire de Janzé pour les volailles, le pigeon Cauchois, le canard de Rouen mais aussi dans les races originaires de tous Pays : Sussex herminée (Angleterre), canard Coureur Indien, pigeon Lynx de Pologne et quantité d'autres.

Chaque année la SBAL organise une grande Exposition Nationale ou sont présentés à la connaissance du public nombre d'animaux des élevages du Grand-Ouest, quelquefois plus éloignés pour des championnats nationaux. Ces animaux font l'objet d'un jugement par des
juges avicoles. "Cette animation avait lieu au parc des expositions de Retiers dans un hall de 800 m2, mais en raison de l'éloignement de la capitale bretonne et des grands besoins d'espace que nécessitent ce type de présentation, il a été décidé un dépacement de l'évènement au parc des expositions de Rennes - Bruz à partir de cette année 2016", explique Pascal Berthet, le président de la Sbal.

Les éleveurs et les animaux sont accueillis dès le mercredi 9 novembre, et les juges avicoles procèderont à leurs évaluations le jeudi 10 et vendredi 11 au matin. L'ouverture au public aura lieu, le vendredi 11 après-midi, samedi 12 et dimanche 13 novembre. Le dimanche 13 à partir de 17 h auront lieu les remises de récompenses aux éleveurs lauréats des différents championnats et challenges. "Près de 100 éleveurs de 1 000 animaux sont engagés et nous espérons de nombreux visiteurs de l'agglomération rennaise, du département mais aussi de plus loin pour certains passionnés", conclut Pascal Berthet. Enfin, une quizaine d'exposants professionnels dans les domaines des produits liés à l'élevage de basse-cour seront présents et un vétérinaire ostéopathe viendra prodiguer des conseils aux possesseurs de chiens, chats et chevaux.

 

Pratique

Horaires :
Vendredi 11 novembre de 14h à 18h
Samedi 12 novembre de 10h à 18h
Dimanche 13 novembre de 10h à 18h
Tarif : 3 euros, gratuit pour les moins de 6 ans, demi tarif jusqu'à 16 ans.

La Noire de Janzé à l'honneur

c'est une race locale traditionnelle, originaire de Janzé et certainement le dernier vestige d’une population de gélines noires qui peuplaient autrefois l’Armorique.
Au début du 20e siècle le poulet de grain de Janzé faisait le "rôti" des dîners fins des gourmets. Sa réputation était portée hors de France par les menus des transatlantiques.
Très active, elle aime les vastes parcours et prend très facilement le vol. Actuellement, elle est utilisée comme auxiliaire dans les vergers cidricoles pour lutter contre les insectes ravageurs. La race est en cours de reconstitution suite à son extinction dans les années 1980.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Publicité