Aller au contenu principal

Céréales : FranceAgriMer révise en hausse son estimation d'exportations de blé aux pays tiers

Lors de son conseil spécialisé « céréales » du 13 octobre, l'office FranceAgriMer a révisé en hausse d'un demi-million de tonnes son estimation d'exportations de blé tendre aux pays tiers par la France. Il a tenu compte des débouchés en forte hausse des blés meuniers français dans le monde du fait que la Russie, l'Ukraine et le Kazakhstan n'auront que 14,5 millions de tonnes (Mt) de blé tendre à exporter, contre 36 Mt la campagne dernière. Et aussi du fait d'une tension sur les stocks du maïs américain qui, depuis le 8 octobre, a fait flamber les prix de toutes les céréales, y compris du blé français à Rouen, qui a bondi de 15 euros la tonne le 8 octobre (depuis les cours se sont quelque peu tassés). Le retrait de 21 Mt de la Russie et de ses voisins a déjà conduit les États-Unis à doubler leurs ventes à l'Égypte et le Canada à les quadrupler (pour un total de 240 000 tonnes, selon FranceAgriMer). Au 12 octobre, le Gasc égyptien (la centrale d'achat des céréales) a acheté 1 500 000 tonnes de blé tendre à la France, contre 1 050 000 l'an dernier à la même époque.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

Égalité dans les territoires ruraux : mais où sont les femmes !
"Femmes et ruralité : en finir avec les zones blanches de l’égalité", tel est le titre du rapport d’information que vient de…
Prophylaxie bovine : quid de la nouvelle réglementation ?
La loi de santé animale (LSA) fixe les grands principes de prévention et d’éradication des maladies animales et impose pour la…
Publicité