Aller au contenu principal

Mardi ou vendredi à la ferme
« C'est formidable»

Pour la période estivale, les GVA des cantons de la Trinité Porhoët, de Rochefort en Terre et de Muzillac réitèrent leurs vendredis et mardis à la ferme. Une action de communication et de découverte des métiers de l'agriculture qui étonnent et passionnent les participants.

 

Lohan a lâché la main de son père pour prendre son appareil photo. Il est emballé. La pluie aura écourté leur séjour en Bretagne mais avant de partir, «C'est super. Je voulais montrer ça au petit. La campagne, la ferme», raconte son papa, venu seul avec son fils depuis le Val de Marne. Des vaches de si près ? Lohan n'en n'a jamais vu. C'est le fruit de toute la patience d'éleveur et le travail d'approche quotidien que Marie Anne Gouez entretient avec son troupeau. 14 animaux adultes, dont 9 vaches allaitantes de race Highland et la suite qui offrent, en sécurité, cette proximité. La pluie s'est arrêtée. Les tons verts des 15 ha de prairies humides des bords de l'Arz jouent avec les roux sombres de la robe des ces vaches venues d'Ecosse et de leurs jeunes veaux. «Oh, c'est formidable, il faut le voir pour le croire», s'étonnent Alain et Claire Marie, un couple de jeunes retraités venus en voisins. « Nous avions vu l'an passé une ferme laitière où ils élevaient aussi des petits veaux en batterie. Là c'est très différent, c'est intéressant aussi » apprécient-ils. Ils sont une quinzaine de participants agrippés encore à leur parapluie, pour boire les paroles de la maîtresse des lieux.

 

Des messages simples, jamais simplistes, pour faire découvrir complexité et intérêt du métier

 

Cette éleveuse de vaches allaitantes, a quitté ses 40 belles blondes d'Aquitaine en Loire Atlantique, pour 9 sauvageonnes Highland qu'elle a rendues quasi aussi douces que des agneaux. «C'est une ruse d'éleveur. Face à mes 40 Blondes, je ne faisais pas le poids. Alors pour adoucir mon troupeau, matin et soir, j'étais avec elles et une brosse pour les amadouer. J'ai refait la même chose avec les Highland. Je fais partie du troupeau. Je suis la dominante. Je suis connue pour ce travail », détaille l'éleveuse qui narre avec simplicité et intérêt, son travail et l'importance du veau par an et par vache qu'elle vendra pour la reproduction ou pour la production de viande en vente directe. Un après midi partagé qui se termine sous les voûtes de la cave du couvent de Bodélio à St Gravé, par un goûter avec les produits des exploitations du GVA. Car depuis 10 ans, le GVA de Rochefort en Terre organise ces visites hebdomadaires à la ferme durant l'été. «Nous voulons faire découvrir notre métier, montrer à ces estivants que le lait ne sort par d'une brique mais du pie de la vache. Et puis nous voulons aussi donner une autre image de l'agriculture », explique son vice président, Jérôme Racoët, de Malansac. Une formule qui plaît, à laquelle les GVA de la Trinité Porhoët et de Muzillac recourent également en organisant tout l'été leurs mardis et vendredis à la ferme (voir agenda) relayés par les offices du tourisme locaux.

Claire Le Clève.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité