Aller au contenu principal

"Fonds de relance" de la Commission européenne

Le chiffre
500 Mrd€

 

 

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont proposé le 18 mai que la Commission européenne puisse emprunter 500 milliards (Mrd) d'euros sur les marchés "au nom de l'Union européenne" pour abonder exceptionnellement son budget afin de répondre aux conséquences économiques du Covid-19. Ces emprunts constitueraient un "Fonds de relance" à destination "des secteurs et régions les plus touchés", détaille une déclaration commune. Dans les allocutions d'Emmanuel Macron, le tourisme italien a été cité comme secteur probablement concerné, l'agriculture n'a pas été évoquée. Ce "Fonds de relance" est le premier volet d'un accord plus général intitulé "accord franco-allemand pour la relance européenne face à la crise du coronavirus", dont le quatrième et dernier volet porte sur "la résilience et la souveraineté économique et industrielle de l'UE".
La première mesure de "souveraineté" consiste à "soutenir la diversification des chaînes de valeur en promouvant un agenda commercial ambitieux et équilibré" ; le secteur de la santé est cité en exemple, pas l'agriculture. "Je me réjouis de la proposition constructive de la France et de l'Allemagne",
a réagi la présidente de la Commission européenne
Ursula von der Leyen. / Agra

Publicité