Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

APRÈS LE CONGRÈS DES JA
Christophe Tanguy : "L'installation, oui, mais…

Comme à l'accoutumée la Bretagne n'a pas manqué de faire entendre sa voix au cours de ce congrès. Retour en arrière avec Christophe Tanguy, co-président de JA Bretagne.

Le prix du lait semble avoir occulté le thème principal de ce congrès : l'installation. Quelle contribution la Bretagne a-t-elle apportée sur ce thème ?
Christophe Tanguy. "De l'installation, il en a été effectivement beaucoup question lors de ce congrès. Mais, pour nous, il ne peut y avoir d'installation réussie sans résoudre, d'abord, les problèmes qui touchent les filières de production de l'Ouest, et notamment de la Bretagne. Nous avons ainsi attiré l'attention de l'instance nationale sur principalement trois points. Le lait, tout d'abord, car non seulement nous ne pouvons accepter que les producteurs soient payés de façon différente, mais aussi parce qu'il va falloir trouver des solutions pour les  entreprises, tel Entremont, qui ne pourront pas appliquer l'accord. Les légumes, ensuite, pour demander une harmonisation des aides entre les AOP nationales et les AOP régionales, dont le Cerafel fait partie, celles-ci étant plus favorables aux premières. On a aussi regretté que le terrain n'ait pas été consulté avant que la décision ne soit prise au niveau national. Enfin, en porc, nous avons demandé à être davantage entendus et à travailler ensemble avec plus d'efficacité. La région -qui assure 80% de la production- traverse depuis deux ans une grave crise. Cette question doit être une priorité. Dans tous ces domaines, il faut que JA national fasse avancer les choses".

Ce congrès aura été celui des broncas, à la fois contre le ministre et contre la FNSEA. Avez-vous joint vos voix à celles des autres ?
C.T. "Comme l'ensemble des autres régions, nous regrettons l'arbitrage pris par le ministre sur le lait qui paraît à nos yeux avant tout "politique". Nous avions demandé 305 euros pour 1 000 litres et nous n'avons eu que 280, dans le meilleur des cas. A ce prix, beaucoup de jeunes installés ne tiendraient pas très longtemps. Nous avons interpellé la FNSEA pour lui faire part du désarroi, de la colère et des attentes des agriculteurs, notamment des jeunes, depuis près de 6 mois. C'est dans un esprit de volonté de renforcer la cohésion entre la FNSEA et les JA que les JA de l'Ouest (comme les autres régions d'ailleurs) ont interpellé les aînés. Nous voulons discuter rapidement avec Jean-Michel Lemétayer, non pour critiquer, mais bien dans un esprit constructif afin d'avancer ensemble au niveau national, régional et départemental".

Les derniers événements vont-ils dans le bon sens ?
C.T. "Les accords de samedi sont une avancée. Une nouvelle rencontre est prévue mercredi de même qu'en région, cela va être le point de départ d'une série de réunions au cours desquelles, notamment, le problème d'Entremont sera de nouveau posé. On attend de voir ce qui va se passer dans les faits. On reste vigilant et on attend du concret très rapidement".

Que retiendrez-vous finalement de ce congrès ?
C.T. " D'abord un rapport moral qui a présenté un très gros travail de prospective sur l'organisation du réseau JA, s'inscrivant dans la Révision générale des politiques publiques (RGPP) et devant nous conduire à être encore plus efficaces. Avec JA Ouest, nous avons déjà entamé cette réflexion et cette réorganisation. Nous nous inscrivons donc totalement dans cette démarche nationale. Enfin, un rapport d'orientation axé sur la transmission et l'installation mais qui ne pourra se mettre en œuvre que si nous nous battons aujourd'hui pour permettre aux jeunes de vivre de leur métier demain".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité