Aller au contenu principal

Fermes et paysages 2010
Cinq fermes lauréates

Mardi 24 août, cinq exploitations agricoles costarmoricaines ont été récompensées pour la 22e édition du concours "Fermes et paysages" organisé par la chambre d’agriculture.

Les trois lauréats, Marie-Laure Ropers et Alain Boutin de Ploubazlanec (1er), Pascale et
Pierre Morfouace de Plestan (2ème), représentés par Madeleine et Albert Morfouace les
parents de Pierre, Solange et Paul Oriac de Plouguenast (3ème) et les prix d'encouragement
Christelle Chotard et Fabrice Jubin de Corseul et Régine et Philippe Heurtel de Lantic
entourés des élus de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor, des représentants du
conseil général et de la DDTM.
Les trois lauréats, Marie-Laure Ropers et Alain Boutin de Ploubazlanec (1er), Pascale et
Pierre Morfouace de Plestan (2ème), représentés par Madeleine et Albert Morfouace les
parents de Pierre, Solange et Paul Oriac de Plouguenast (3ème) et les prix d'encouragement
Christelle Chotard et Fabrice Jubin de Corseul et Régine et Philippe Heurtel de Lantic
entourés des élus de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor, des représentants du
conseil général et de la DDTM.
© Terra

C'est à Ploubazlanec, sur l’exploitation de Marie- Laure Ropers et Alain Boutin, qu’élus de la chambre d’agriculture, élus locaux, représentants du conseil général, représentants du monde agricole et plus d’une centaine d’agriculteurs se sont retrouvés. Jean-Claude Chasseboeuf, président du comité d'organisation du concours "Fermes et paysages" a tenu remercier l'ensemble des personnes ayant participé à cette nouvelle édition, "d'autant plus que cette année est un peu différente des autres, précise-t-il. En effet, nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver des candidats, et ceci pour trois raisons principales. En visitant les fermes, nous avons pu voir que la neige de cet hiver a fait beaucoup de dégâts sur les bâtiments, notamment en aviculture. Ensuite, la mise aux normes 2012, en élevages porcs, fait que de nombreuses exploitations sont en chantier. Enfin, et c'est ce qui m'inquiète le plus, nombreux sont ceux qui nous ont répondu : "pourquoi communiquer, ça sert à quoi, on nous critique et nous traite de pollueur…". Face à ces inquiétudes, Jean- Claude Chasseboeuf répond que, justement, c'est l'occasion de communiquer. Il rappelle que cette journée rassemble, tous les ans, entre 15 et 18 000 visiteurs dont 30% de non-agricoles.

Olivier Allain, président de la chambre d'agriculture ajoute : "pendant quelques semaines, les journaux vont parler de
l'agriculture de manière positive grâce à l'énergie et la générosité mise en oeuvre par les participants de "Fermes et paysages". Les élus de la chambre ont aussi tenu à rappeler qu'il n'est pas facile d'ouvrir ses portes pour un agriculteur, mais que c'est une nécessité, aujourd'hui, pour que le consommateur se fasse lui-même une idée de ce qu'est l'agriculture costarmoricaine aujourd'hui.

Portes ouvertes

Les trois premiers prix du concours ouvriront les portes de leur exploitation, le dimanche 5 septembre, de 10h à 18h. Pour en savoir plus www.synagri.com

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Y aura-t-il encore de l’élevage demain en Bretagne ?
C’est la question que posent en substance les présidents des chambres d’agriculture de Bretagne, dans une lettre ouverte adressée…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

"Quand on plante, on a de multiples bénéfices"
Planter, gérer, valoriser l’arbre sur le territoire breton, tel est l’objet des premières rencontres bretonnes de l’arbre. Elles…
Publicité