Aller au contenu principal

Circuits courts : un rendez-vous pour échanger entre producteurs

Le 5 octobre prochain, la chambre d'agriculture organise son 5ième rendez-vous circuits courts. L'occasion, pour les producteurs, d'échanger et de tirer profit de l'expérience des uns et des autres. Axée sur la transformation laitière à la ferme, la rencontre aura lieu cette année à la ferme de Kéroudy, à Milizac.

 

"Ma mamie fabriquait du beurre à la ferme. Et quand j'étais petite, elle m'en parlait souvent". Intéressée, Solenn Milin y repensera au moment de s'installer. "Ici, aux portes de Brest, il y a une forte pression sur le foncier. Je savais que j'aurai du mal à agrandir l'exploitation familiale". Alors, pourquoi ne pas transformer une partie du lait ? "J'avais envie d'un contact direct avec le consommateur. Et de communiquer sur mon métier". Envie, aussi, d'une agriculture à dimension familiale. "J'ai fait mon stage de BTS aux USA, dans une ferme de 750 vaches, où la machine à traire ne s'arrêtait jamais. Ce modèle d'agriculture ne m'intéresse pas !"

 

 

Sur les marchés

 

Elle convainc son père et son oncle, associés en Gaec à Milizac, et commence à monter son projet, d'abord en obtenant un CS, un certificat de spécialisation à la Lande du Breil, près de Rennes. Puis elle retourne aux USA pour son stage d'installation. Dans un élevage de 400 jersiaises, avec transformation du lait et vente sur une douzaine de marchés et auprès de 80 grandes surfaces, elle se charge de l'évènementiel. "Avec du recul, j'aurai dû approfondir plus le volet fromagerie, reconnaît la jeune femme. Il m'a fallu acquérir plein de connaissance sur le tas : en transformation à la ferme, il n'y a pas d'appui technique !"

Quand elle s'installe, en 2005, elle se fixe pour objectif de transformer 50 000 l de lait/an en crème fraîche, beurre, tomme, fromage blanc ou lait cru. "J'ai mis trois ans pour faire ma clientèle". Et, au début, c'est bien souvent en famille qu'elle se rend sur le marchés de la région, pour faire goûter ses produits.

 

Et à la ferme

 

A l'époque, il aurait sans doute été plus simple de passer par les grandes surfaces, avides de produits locaux. "Je ne voulais pas dépendre d'elles, explique Solenn. Pendant mon stage aux USA, la ferme où je travaillais a cessé d'être référencée dans la chaîne avec laquelle elle travaillait. Et elle a perdu, du jour au lendemain, la plus grande partie de ses débouchés".

Si les marchés sont gourmands en temps, c'est un peu par hasard qu'elle se lance dans la vente à la ferme. "Là encore, j'avais été échaudée par un stage en Ille de France, où les agriculteurs étaient sans cesse dérangés par des clients". Mais la demande se fait insistante et elle ouvre une première boutique au coeur de la ferme, "en étant très rigoureuse sur les horaires d'ouverture". Et le succès est immédiatement au rendez-vous !

Son conjoint la rejoint sur l'exploitation en 2009 et très vite, ils commencent à réfléchir à un magasin de producteurs. Porté par un groupe d'agriculteurs de la région de Brest, le premier projet ne voit pas le jour. Et c'est finalement seule que la ferme de Kéroudy se lance, à l'automne dernier. "Entre-temps, mon frère a rejoint la structure, sur l'atelier lait, et ma soeur a pris en charge la boucherie-charcuterie". Car la ferme transforme désormais vaches, veaux et porcs dans son propre atelier, avec l'aide d'un boucher. Et fait travailler 8 personnes.

Rendez-vous circuits courts

 

 

Pour leur 5ième édition, les rendez-vous circuits courts-accueil à la ferme vous invitent le lundi 5 octobre, de 13h30 à 17h, à la ferme de Kéroudy, à Milizac. Après l'e-commerce, l'accueil d'enfants ou l'organisation du travail, il sera cette fois question de la transformation laitière à la ferme, avec un zoom sur le travail, le volet sanitaire et la commercialisation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité