Aller au contenu principal

"Classe verte" sur les semences paysannes

Un colloque de 80 décideurs politiques et institutionnels a été organisé le 19 juin dernier lors de la "classe verte" à Chavagne (35), pour discuter des semences paysannes et de leur avenir. Un rendez-vous en parallèle des discussions à la Commission européenne qui souhaite réviser les conditions d'accès et d'utilisation des semences.

Les semences paysannes ne sont pas issues du semis et de la récolte d'un lot de graines achetées à un semencier, contrairement aux semences fermières.
Les semences paysannes ne sont pas issues du semis et de la récolte d'un lot de graines achetées à un semencier, contrairement aux semences fermières.
© Terra

 

 

L'Inra de Rennes et la Fondation Sciences Citoyennes a orga- nisé le 19 juin à Chavagne une rencontre entre les décideurs politiques institutionnels, la "Classe verte" pour échan- ger sur les pistes d'évolu- tion et d'action en matière de recherche et de réglementation des semences paysannes. Ces semences restent méconnues du grand public et des déci- deurs institutionnels. Il s'agit de semences qu'un agriculteur prélève dans sa récolte en vue d'un semis ultérieur mais qui, contrairement aux semences de ferme, ne sont pas préalable- ment issues de semences cer- tifi ées achetées à un semencier. Cette rencontre permettant de mieux comprendre la réalité de la sélection paysanne et son originalité, s'inscrivait dans le cadre du projet de recherche sur la reconnaissance sociale et réglementaire de l'innova- tion variétale par la sélection participative pour les agricul- tures biologiques et paysannes (ReSoRIV), véritable plateforme de dialogue et de propositions des paysans et des chercheurs. Dans le même temps, en Europe, la Commission a publié une proposition de loi révi- sant les conditions d'accès et d'utilisation des semences. Actuellement, seules les semences répertoriées dans le catalogue officiel européen peuvent être commercialisées après avoir suivi une procédure d'homologation. Ce processus d'enregistrement serait har- monisé et accéléré et induirait donc une commercialisation sans restriction des semences brevetées. Le risque de dissé- mination pourrait alors aug- menter puisque les semences ne seraient plus obligatoire- ment sous l'homologation DHS (Distinction, Homogénéité, Stabilité). Les semences pay- sannes pourraient alors être "infectées" et les agriculteurs en paieraient les conséquences puisqu'ils deviendraient répré- hensibles lors de contrôles inopinés. Céline Wachet

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité