Aller au contenu principal

Collaboration renforcée entre le Contrôle laitier, Bovins croissance et le GDS

Avec pour objectif d'apporter le meilleur service aux éleveurs, le Contrôle laitier, Bovins croissance et le GDS ont signé une convention de partenariat, qui renforce les synergies entre les trois structures et le partage des compétences.

De gauche à droite, Pierrick Cotto, président du Contrôle laitier, Gilles Lavollée, président du GDS, et René Collin, président de Bovins croissance.
De gauche à droite, Pierrick Cotto, président du Contrôle laitier, Gilles Lavollée, président du GDS, et René Collin, président de Bovins croissance.
© Cécile Julien

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} Pour apporter le meilleur service aux éleveurs et renforcer la proximité, le Contrôle laitier, Bovins croissance et le GDS ont signé, mercredi 14 janvier, une convention de partenariat technique. Depuis un an, les trois structures techniques ont mis à plat les services que chacune apporte à ses adhérents et les possibilités de complémentarité. "Nos trois organismes ont la volonté politique de renforcer les synergies entre leurs techniciens et de jouer sur la complémentarité et le partage des compétences, et ce pour éviter les doublons dans les services proposés, soulignent Pierrick Cotto, président du Contrôle laitier ; René Collin, président de Bovins croissance et Gilles Lavollée, président du GDS. Tout en respectant les missions de base de chaque structure, nous avons clarifié et formalisé les travaux que nous pouvons conduire en commun". Ce qui va se concrétiser par des formations en commun des équipes. De même, un réseau d'échanges techniques et d'informations va se mettre en place entre les structures, afin de rendre accessible à tous les données nécessaires au bon accompagnement des éleveurs. Pour les adhérents, cette complémentarité se ressentira dans le suivi technique qui sera proposé. En fonction des besoins, un technicien pourra faire appel, avec l'accord de l'éleveur, à un collègue d'une autre structure. Par exemple, pour résoudre des problèmes de fécondité, le contrôleur laitier pourra proposer l'intervention d'un vétérinaire du GDS. De même, toujours avec l'accord de l'éleveur, les informations techniques pourront être partagées entre les structures.

Cette convention va permettre aux trois structures de renforcer la concertation et la complémentarité sur le terrain dans l'intérêt des éleveurs.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Y aura-t-il encore de l’élevage demain en Bretagne ?
C’est la question que posent en substance les présidents des chambres d’agriculture de Bretagne, dans une lettre ouverte adressée…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

"Quand on plante, on a de multiples bénéfices"
Planter, gérer, valoriser l’arbre sur le territoire breton, tel est l’objet des premières rencontres bretonnes de l’arbre. Elles…
Publicité