Aller au contenu principal

Comment faire des économies d'énergie en élevage laitier ?

Le GIE élevages Bretagne et la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine ont organisé ce mardi 21 janvier une journée technique énergie en élevage laitier sur le Pays de Vitré. Six exploitations ont ouvert leurs portes pour faire découvrir des matériels permettant de réduire la facture d'électricité.

Le 21 janvier, six exploitations équipées de différents matériels avaient ouvert leurs portes, comme ici chez Laurent cornée, à Moutiers
Le 21 janvier, six exploitations équipées de différents matériels avaient ouvert leurs portes, comme ici chez Laurent cornée, à Moutiers
© A.M

"En élevage laitier, le bloc traite est le premier poste de consommation d'électricité et dans un contexte de hausse du coût de l'énergie, il est important de maîtriser sa facture énergétique", souligne Céline Bessou, de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine. En élevage laitier les consommations annuelles moyennes d'électricité sont de 450 kWh/VL pour un coût de 40 à 50 euros par vache (avec un tarif électricité de 9ct du kWh). Pour réduire la facture d'énergie, plusieurs pistes d'actions peuvent être explorées. A commencer par une bonne isolation et ventilation de la laiterie. Autre piste, la réduction de la consommation du ballon d'eau chaude, en vérifiant les besoins, la température de l'eau chaude, ou encore en isolant les circuits et le ballon... Sur le tank à lait en lui-même, un entretien régulier est aussi nécessaire, avec l'appui des conseils de sa laiterie. Lorsque tous ces leviers d'action ont été utilisés, l'investissement dans du matériel peut permettre des économies d'énergie considérables. Ainsi, l'installation d'un pré-refroidisseur tubulaire ou à plaques peut apporter jusqu'à 55% d'économie sur le tank. Le principe ? Plus la température d'entrée du lait dans le tank est élevée, plus la consommation du tank en électricité est importante. Le pré-refroidisseur de lait est donc un échangeur thermique dans lequel le lait chaud et l'eau froide circulent à contre-courant, dans des circuits adjacents.

Des économies d'énergie... mais pas seulement !

Le pré-refroidisseur permet donc d'importantes économies d'énergie, mais a aussi d'autres avantages. Ainsi, il induit une réduction des nuisances sonores du tank, et en diminuant le choc thermique lorsque le lait est introduit dans celui-ci,  il entraîne également une réduction de la lipolyse induite. Enfin, comme le rappelle Céline Bessou, "une diminution massive des pré-refroidisseurs dans les élevages laitiers (environ 12% d'exploitations équipées en Ille-et-Vilaine) contribuera à diminuer la demande d'électricité au moment des pointes de grande consommation dans lesquelles s'inscrivent aussi les horaires de traite". Pour ce qui est de la valorisation de l'eau, la distribution de l'eau tiédie aux animaux demeure la meilleure solution pour une valorisation complète, "sous réserve que tout soit mis en œuvre pour favoriser sa consommation". Enfin, pour aller encore plus loin dans les économies d'énergie, il existe aussi les récupérateurs de chaleur. Ici, le principe consiste à transférer les calories du lait vers l'eau plutôt que de les évacuer dans l'air via les condenseurs du tank à lait. Résultat ? le chauffe-eau doit fournir beaucoup moins d'énergie pour porter l'eau à sa température de consigne et voit sa consommation réduite de 60 à 90%. A noter enfin que des aides sont possibles pour l'investissement dans ces différents équipements, qui, bien que d'une apparente simplicité nécessitent une attention particulière pour un modèle adapté et l'installation par un professionnel.

INFO
Pour en savoir plus, consultez le site du GIE Elevages : www.gie-elevages-bretagne.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité