Aller au contenu principal

Agnès Kerbrat
Communiquer, une priorité

Entrée au syndicat local de Milizac aussitôt après son installation, Agnès Kerbrat vient d'être élue au conseil d'administration de la FDSEA au printemps dernier. Portrait.

Productrice de lait à Milizac, Agnès Kerbrat siège au conseil d'administration de la FDSEA depuis le printemps dernier.
Productrice de lait à Milizac, Agnès Kerbrat siège au conseil d'administration de la FDSEA depuis le printemps dernier.
© Terra

Agricultrice ? Petite fille, Agnès en avait rêvé, en travaillant sur l'exploitation de ses parents, à Plouarzel. Mais la vie en décide autrement et, un CAP vente en poche, là voilà salariée pendant 13 ans dans le commerce. "C'est sans doute de là que me vient ma facilité à communiquer avec les gens".

S'installer, un rêve devenu réalité

Elle se marie en 1995 avec Denis, producteur de lait à Milizac, d'abord en Gaec avec ses parents puis, à leur départ en retraite, avec son frère. "J'étais enceinte de mon second quand son frère a décidé de quitter le Gaec". Il lui faut alors très vite choisir : va-t-elle ou non s'installer à son tour comme agricultrice, en reprenant les parts de son beau-frère dans l'exploitation ? "Mon fils est né en mars et j'ai attaqué une formation de 6 mois à Saint Ségal en septembre", se souvient la jeune femme.
Durant son absence, c'est son époux qui gère la petite famille, conduisant l'aîné à l'école, le second chez la nourrice..."Heureusement, j'ai pu faire mon stage sur notre exploitation". Son diplôme en poche, elle s'installe au 1er juillet 2000 et, dans la foulée, adhère au syndicat local de Milizac. "En 2001, Jacques Jaouen a gagné les élections à la chambre d'agriculture, et je me suis retrouvée secrétaire au niveau cantonal". Elles sont alors deux femmes au bureau.

Se tenir informé

Elue vice-présidente du canton de Saint Renan l'an passé, Agnès a milité pour qu'il soit représenté au conseil d'administration de la FDSEA. "Pour le canton, c 'est une façon de se tenir informé, d'être au courant". Mais les volontaires n'étaient pas légion et, depuis le printemps, c'est Agnès qui siège à la FDSEA, avec une autre femme, Christine Gannat, productrice de volailles et porcs à Saint Ségal. "Travailler avec des hommes ? Non, ce n'est pas dur ! Je suis volontaire et tout se passe très bien".

Une occasion de communiquer

Au moment du remembrement de la commune, un projet de plantation de haies et talus avait été prévu. "Mais il ne s'est pas fait tout de suite et, en 2003, les agriculteurs ont créé Milizac Bocage", se souvient Agnès. L'association, qu'elle préside depuis 2 ou 3 ans, a déjà à son actif 17 kilomètres de haies. "Pour les planter, nous avons sollicité les écoles : les enfants viennent nous aider et, quelques temps plus tard, reviennent voir comment leurs plants ont poussé". L'occasion, pour les agriculteurs, de communiquer. "On explique pourquoi on plante des arbres et, plus largement, à quoi on sert".
Aussitôt après son installation, Agnès a également adhéré au GVAF, le groupe de valorisation des agricultrices du pays de Brest. "C'est l'occasion de se rencontrer entre femmes, de discuter d'agriculture ou d'autre chose". C'est aussi une ouverture à d'autres productions, porc, légumes...,

Un double engagement

Productrice de lait, un peu moins de 400 000 litres de quota sur 64 hectares de SAU, Agnès s'est retrouvée en première ligne lors des manifestations du printemps dernier, quand le prix du lait a flirté avec les 200 €/1 000 litres. "Denis, aussi, est engagé au niveau associatif : il est vice-président de la Cuma de Beg Avel, représente les agriculteurs à la société de chasse et fait partie de l'équipe du samedi du porc". Un double engagement qu'ils ont choisi et qui les conduit à multiplier les absences. "Parfois, les enfants rouspètent un peu".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons
Les rebondissements continuent dans l’affaire du cartel des jambons tant sur le plan judiciaire qu’économique. La Cooperl clame…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Publicité