Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Concours général agricole : La Nordé, primée en 2018, retente Paris

Jeune brasserie artisanale du Gouëlo à Plouha en Côtes d'Armor, La Nordé repart à l'assaut du concours général agricole de Paris, après une première médaille d'argent décrochée l'année dernière dès leur première participation.

Les brasseurs de La Nordé : Julien Quentin et Gautier Jaumes.
Les brasseurs de La Nordé : Julien Quentin et Gautier Jaumes.
© Terra

L'aventure n'est pas banale. Amateurs de bières qu'ils fabriquaient par petites quantités pour leur propre consommation, Gautier Jaumes, ancien cuisinier dans un palace à Lausanne (Suisse) et Julien Quentin, ancien menuisier, lançaient leur projet de brasserie en 2016 à Saint-Quay-Portrieux dans un petit local de 60 m². Trop à l'étroit, ils ont vite changé de lieu pour un bâtiment de 200 m² sur la commune de Plouha. Cinq belles cuves inox de 10 hectolitres chacune y ont pris place. En ce mois de février, la température des lieux y est des plus fraîches mais qu'importe. Le breuvage y est célébré à travers tout un panel de couleurs et de saveurs : blonde "sauvage" ; bière blanche au zeste de citron combava ; bière ambrée aux feuilles de cannelier et fève de tonka ; blonde "triple"... Six modèles de bières sont proposés aux clients, des professionnels essentiellement (bar, caves et restaurants).

 

Déjà trois médailles

Dès le lancement de leur brasserie artisanale La Nordé, les producteurs participent au concours régional des bières aux Terralies de Saint-Brieuc en 2017 où ils obtiennent d'entrée deux médailles d'or, l'une pour la bière blanche et l'autre, pour la bière ambrée. Ces médailles encourageantes préfigurent un bel avenir. "On n'y croyait pas du tout", reconnaissent-ils. L'année suivante, ils enchaînent avec le concours général agricole de Paris et misent sur leur bière blanche qui décroche une médaille d'argent. Là encore, les jeunes brasseurs ne s'y attendaient pas. "Nous avions attendu le résultat sur internet toute la journée". Pour eux, l'opération se révèle très intéressante. "Par rapport au coût de l'inscription, c'est largement avantageux", confient Julien Quentin et Gautier Jaumes. Après les concours, leurs clients partagent la même fierté et n'hésitent pas à passer commande. Les concours sont pour eux un défi, un jeu où l'on se mesure et où l'on voit ce que l'on vaut. Et puis le fameux macaron attire l'œil du consommateur. "C'est un gage de qualité". Et une bonne façon de se démarquer.

 

Une fabrication artisanale

Les jeunes brasseurs ont ainsi tissé un réseau de clients de Lannion à Quimper, en passant par la côte de granit rose, Saint-Brieuc, Dinan, jusqu'à Paris. 300 hectolitres de bière sont produits avec un objectif de 400 à 500 hectolitres en 2019. Présents sur les grands événements, comme la fête de la coquille, où ils arborent leurs macarons, Gautier Jaumes et Julien Quentin se réjouissent du retour des consommateurs vers la qualité et le local. "Il y a une explosion des brasseries artisanales, nous sommes passés en quelques années de 110 à 170 brasseries en Bretagne".

La brasserie La Nordé quant à elle travaille des bières "plus maltées que houblonnées". L'assemblage des malts (orges torréfiées) est donc une étape primordiale. "On a des malts aux notes de prune, de caramel, aux notes fumée ou tourbée", décrit Gautier Jaumes, ancien cuisinier au palais très aiguisé. À Paris, les brasseurs misent sur une nouvelle bière brune "fabriquée à partir de 4-5 malts différents assez torréfiés et de différents houblons". Verdict le 25 février prochain.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
Carbon Agri, la méthodologie de certification des gains carbone en agriculture est disponible
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a validé cet été la méthodologie Carbon Agri qui permet de faire certifier…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Vignette
Ensilage du maïs, c’est parti et bien parti
Avec du maïs dosé à 28 % de MS le 23 août dernier, le Gaec laitier Le Bihan, à Noyal-Muzillac, au sud-est du département du…
Publicité