Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Confédération paysanne : "faire bouger les lignes"

"Changer de modèle au service des paysans pour des installations nombreuses", les trois réunions publiques proposées par la Confédération paysanne ont rappelé l’objectif du syndicat.

"L’emploi paysan", le projet de la Confédération paysanne présenté chez Philippe Oliveux, avec Soizig Le Bot, Ludovic Massard, Eurielle Coatrieux et Nicolas Girod.
"L’emploi paysan", le projet de la Confédération paysanne présenté chez Philippe Oliveux, avec Soizig Le Bot, Ludovic Massard, Eurielle Coatrieux et Nicolas Girod.
© Claire Le Clève

 

 

"Le projet de la Conf’, c’est l’emploi paysan,", campera le syndicat lors de ses trois réunions publiques, déroulant son programme pour "des paysans nombreux sur le territoire", dénonçant "une industrialisation de l’agriculture qui participe au rejet de la population. Nous, nous sommes transparents et combattons cela". Et c’est autour d’un "apéro paysan", samedi, que les membres de la confédération paysanne ont réuni une trentaine des leurs autour du thème de l’élevage. Pour le défendre, le secrétaire national, en charge du dossier, Nicolas Girod, éleveur laitier du Jura, producteur de l’AOP Comté et de morbier. L’occasion de souligner déprise et cessation laitière avec un renouvellement, "d’une installation pour trois départs qui ne nous satisfait pas", pointera d’emblée Euriell Coatrieux, tête de liste des candidats du sy

Voter pour peser

Elle prône "une agriculture paysanne nombreuse, recréant du lien sur les territoires", dénonçant, aux côtés des groupes industriels, une coopération agricole "qui joue la surenchère, cachant un grand désarroi et un manque de vision d’avenir". Une "dérive", que dénonce Nicolas Girod. "La valeur est là, mal répartie. Si la coop ne donne pas d’orientation au modèle agricole, elle perd son sens", tout en défendant une agriculture "plus autonome, résiliente. La Conf’ plus forte, on peut peser sur les choses", exhortent ses membres pointant la prochaine étape de la PAC, dénonçant le "plus tu as de surface, plus tu touches !". Et de défendre, "une agriculture à taille humaine, changer de modèle, changer de Pac. C’est tout l’enjeu de ces élections pour lesquelles il faut aller voter car l’abstention est un risque majeur. On sera tous perdants", mettent en garde les co-listiers bien décidés "à faire bouger les lignes".

Claire Le Clève

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité