Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Confiance et bienveillance : chiche !

Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor.
Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor.
© Terra

Il y a quelques semaines, la presse faisait le point sur les échouages d’algues vertes de l’été et soulignait à juste titre une année à très faible intensité de marée verte. Nous aurions pu alors nous attendre à une valorisation de tout le travail accompli par la profession agricole.

Dire que les plans algues vertes, basés sur l’engagement volontaire, portent leurs fruits et aboutissent à une baisse constante des flux de nitrates dans les rivières.

Dire que le partenariat entre agriculteurs, organismes de service et collectivités est source de réussite mais aussi de cohésion sociale et territoriale. Et bien non !

Même si les plans d’action ont été évoqués, c’est pour immédiatement souligner que les résultats dépendent plus des conditions météorologiques qui grâce au vent d’hiver a permis de disperser le stock d’ulves en mer et grâce aux faibles pluies de fin de printemps et d’été ont permis de limiter le lessivage. Rien, ou si peu, pour valoriser l’action des agriculteurs, reconnaître leurs efforts de longue date et les encourager à poursuivre. Et quand ça ne marche pas, alors là ce n’est plus la météo, mais les agriculteurs qui sont incriminés…

Sur le dossier des bassins versants en contentieux, une rencontre s’est tenue avec le commissaire européen afin de partager les résultats obtenus et demander une adaptation du dispositif réglementaire. Une nouvelle fois, certains pourfendeurs d’agriculture n’ont pu s’empêcher de railler la démarche dans les médias et les réseaux sociaux.

N’en déplaise à ces offenseurs, nous n’allons pas baisser les bras.

Nous allons poursuivre nos efforts, consolider le travail en partenariat avec tous les acteurs car il n’y a pas d’autre alternative, intensifier nos actions de communication afin de valoriser l’effort de chacune et chacun. Et ce n’est pas un hasard si le groupe "agriculture au féminin 22" a choisi pour sa journée départementale de travailler sur la communication bienveillante afin de se différencier de l’animosité de certaines sphères.

Cet été a vu également une nouvelle loi être adoptée pour "un État au service d’une société de confiance". Et bien nous disons chiche ! Un principe de "droit à l’erreur" se trouve entériné. Il a fallu se mobiliser pour son maintien dans certains domaines et gageons de son application pour faire oublier la défiance. Mais notre revendication ne se limitera pas là et battons-nous maintenant pour un véritable droit à la reconnaissance afin que nos métiers soient reconnus à leur juste valeur.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité