Aller au contenu principal

Contrôle PAC : plus d'échanges c'est moins de stress

La 6e édition des portes ouvertes "contrôle sans stress", organisée par le Geda 35, en partenariat avec la DDTM, s'est déroulée jeudi 2 juin à Piré-sur-Seiche. L'opportunité pour les agriculteurs de venir échanger et s'approprier des éléments de la réglementation.

Souvent vécu comme une situation stressante, le contrôle n'en reste pas moins une étape incontournable dans la vie d'une exploitation. Contrôle des déclarations de surface, envrionnement, réglementation sur les cours d'eaux, identification et bien être animal... autant d'ateliers qui concernent la PAC et qui ont été animés par les différents services de contrôle : DDTM, DDSCP, Draaf, et ASP. Quoi de mieux pour améliorer les relations entre professionnels agricoles et services de l'Etat que cette après-midi d'échanges. "L'objectif est de donner des informations clés mais aussi de se préparer aux contrôles en s'appropriant la réglementation, mais aussi en échangeant sur les vécus des uns et des autres pour éviter les incompréhensions et limiter ainsi les risques de conflit", explique Charlotte Aymond, animatrice au Geda 35.

Cette année, deux nouveaux ateliers ont vu le jour. Notamment celui animé par Isabelle Frayssinet de la Draaf, pour relancer le système de Conseil agricole, mis en place en 2008 et qui a été reformulé avec la nouvelle Pac. L'objectif ? "Permettre aux agriculteurs qui le souhaitent, d'intégrer au mieux sur leur exploitation des exigences qui portent sur la conditionnalité, les aides découplées, le développement rural... et le cas échéant, de faire évoluer ses pratiques". Et c'est donc la Draaf qui habilite ces réseaux d'organismes de conseil agricole. S’agissant de la sélection des contrôles conditionnalité, la transmission d'une attestation établie pour une exploitation dans le cadre du système conseil agricole peut être prise en compte, pour une seule campagne, dans l'analyse de risques pour un ou plusieurs des sous-domaines de la conditionnalité. L'exploitation demeure néanmoins dans l’assiette soumise à tirage aléatoire.

L'autre nouveauté de cette édition, c'était l'atelier tenu par Rachel Perez et Chrystel Baudinet, étudiantes à Agrocampus et qui réalisent pour leur stage une étude sociologique sur la thématique des contrôles et les facteurs de stress chez les contrôleurs et les agriculteurs. "L'objectif est de comprendre le relationnel entre agriculteurs et contrôleurs, dans le but de pouvoir faire ensuite des recommandations", explique Chrystel. Lors de cette journée, elles ont donc recueilli des témoignages qui viendront enrichir les éléments de leur étude.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité