Aller au contenu principal

Convention citoyenne : 146 propositions traduites en loi

"Un projet de loi spécifique sera présenté à la fin de l’été qui intégrera l’ensemble de vos mesures qui relèvent du champ législatif", a annoncé Emmanuel Macron aux 150 participants à la Convention citoyenne sur le climat reçus lundi à l’Élysée. Les autres mesures seront discutées au sein du Conseil de défense écologique, portées au niveau européen par la France, intégrées au plan de relance, ou affinées avec les collectivités. Il a indiqué transmettre 146 de leurs 149 propositions. Passent donc à la trappe, la taxe de 4 % sur les dividendes, la réduction de vitesse à 110 km/h sur autoroute... et la révision du préambule de la Constitution.
Emmanuel Macron a estimé nécessaire de "renforcer notre capacité à produire nos propres protéines", de soutenir "les mesures de lutte contre l’artificialisation", dont la "sanctuarisation des espaces agricoles", et "le développement des circuits courts". Ce premier rendez-vous post-convention "n’est qu’une étape", a lancé le chef de l’État, invitant les citoyens à participer à des groupes de travail avec les parlementaires concernant la traduction législative de leurs mesures.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité