Aller au contenu principal

Convention citoyenne : un rapport moins exigeant qu'attendu sur les phytos

Le groupe "Se Nourrir" au sein de la Convention citoyenne sur le climat, avait proposé d’interdire l’ensemble des produits phytosanitaires à l’horizon 2040. Les participants en ont décidé autrement, lors du vote de leur rapport le 20 juin. Sur proposition de deux membres, dont un producteur, un amendement a été adopté qui remplace le texte initial par une interdiction des molécules classées CMR le plus vite possible, accompagnée d’une diminution par deux de l’ensemble des utilisations à l’horizon 2035. "La plupart des mesures sont cohérentes, à part ces histoires de pesticides", commente Lionel Moncla, viticulteur dans le Bordelais,
et seul agriculteur en activité de la Convention. Une mesure proposant de "rendre les négociations tripartites plus transparentes et plus justes pour les agriculteurs" a été adoptée à 98 %. La proposition d'une loi contre le crime d’écocide a été ovationnée dans l’hémicycle, avec une approbation de 99,3 %. En décembre une proposition de loi socialiste similaire avançant la même mesure avait été rejetée par les députés avec avis défavorable de la garde des Sceaux.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité