Aller au contenu principal

Courtepaille : au moins trois repreneurs potentiels

Placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Évry le 29 juillet dernier, Courtepaille, chaîne de restauration spécialisée dans les grillades, est à vendre. Quatre repreneurs seraient sur les rangs. Le groupe Bertrand (1,8 milliard € CA, 31 000 salariés), notamment propriétaire d’Hippopotamus, Burger King et de la brasserie Lipp, la société d’investissement française Walter Butler, spécialisée dans la reprise d’entreprises en difficulté et enfin Buffalo Grill (380 millions € CA et 5 300 salariés). Courtepaille (300 établissements, 190 millions € CA et 3 500 salariés) a subi pendant la crise sanitaire du Covid l'arrêt net de son activité et perdu environ 40 % de son CA annuel. L’Etat a refusé de lui accorder un prêt garanti qui lui aurait permis de passer ce cap difficile. "Privé de cette aide indispensable, le groupe ne peut assumer seul le financement de la reprise de son activité sur le long terme et le remboursement de ses créances", indique-t-on chez Courtepaille. La chaîne de restaurants a longtemps appartenu au groupe Accor. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité