Aller au contenu principal

AG Armor Prim'holstein
Dans les coulisses du National

En attendant 2009…. Et le concours National qui aura lieu à Saint-Brieuc fin mai, le syndicat Armor Prim'holstein s'est lancé un défi, celui d'organiser l'événement. Le point, à moins de 6 mois de l'échéance.

Loïc Le Laurent, président du comité d'organisation
Loïc Le Laurent, président du comité d'organisation
© terranet

Le Concours National Prim'holstein, après 3 ans d'absence, aura lieu les 29, 30 et 31 mai 2009 à Saint Brieuc dans le cadre des Terralies. 500 animaux sont attendus issus de la France entière, avec une proportion importante (si possible) d'animaux venus de l'étranger. Une centaine de places seront réservées aux éleveurs costarmoricains : un compromis a été trouvé et ainsi permettre à un grand nombre d'éleveurs de participer. Le concours débutera le vendredi avec les sections Espoir et Jeune, suivi en soirée par la vente aux enchères Euroclassic III. Le concours se poursuivra samedi, clôturé par la soirée des éleveurs réunis autour d'un dîner spectacle animé par l'humoriste-imitateur Laurent Chandemerle. Un autre événement viendra s'ajouter aux réjouissances : les 50 ans du syndicat Armor Prim'holstein. Dimanche matin : place aux jeunes avec le concours des présentateurs, 70 à 80 jeunes recrutés sur toute la France, et le traditionnel défilé des animaux primés. Clippage, toilettage, visites d'élevage..., de nombreuses animations rythmeront ces 3 jours. L'occasion de mettre en avant la génétique locale, notamment auprès des délégations étrangères (polonaises, allemandes...).
Une organisation en marche
Pour ce faire, le syndicat s'est mis en quatre pour mener à bien ce grand événement. Dans le département, le dernier national de la race date de 1991 à Guingamp. Cinq commissions sont aujourd'hui au travail, réparties entre la logistique, la communication, l'animation, l'organisation du concours et la partie financière. Loïc Le Laurent, président d'Armor Prim'holstein et du comité d'organisation, a mis l'accent lors de l'assemblée général du syndicat, sur l'enjeu d'un tel évènement, qui exige beaucoup de moyens financiers mais aussi humains. Si la recherche de partenaires financiers a été lancée depuis quelques mois déjà, il n'en reste pas moins un point central, car l'enveloppe budgétaire de 400 000 € repose essentiellement sur des partenariats financiers, la contribution des collectivités s'élevant à 25% du montant global (conseil général, conseil régional, Cabri). Le président a également insisté sur le nécessité de recruter des bénévoles : toutes les bonnes volontés seront les bienvenues. Serein, Loïc Le Laurent a établi un bilan à mi parcours : "on peut dire aujourd'hui que nous sommes dans les temps, les partenaires se font connaître, Prim'holstein France est en contact permanent, Terralies et la SDA travaillent également en étroite collaboration".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité