Aller au contenu principal

DDEA : Expertise technique et aménagement durable du territoire

La DDAF et la DDE viennent de fusionner. Si les services aux usagers ne changent pas, l'un des objectifs de ce remaniement interne est de porter les politiques publiques dans les champs du développement durable, de l'agriculture et de la gestion du territoire.

Magali Selles, sous préfète de Dinan, Jean-Louis Fargeas, préfet des Côtes d'Armor, Christian Schwartz, directeur de la DDEA et Yves Bideau, son directeur adjoint.
Magali Selles, sous préfète de Dinan, Jean-Louis Fargeas, préfet des Côtes d'Armor, Christian Schwartz, directeur de la DDEA et Yves Bideau, son directeur adjoint.
© terranet

Depuis le 1er janvier 2009, dans le département des Côtes d'Armor, la direction départementale de l'équipement (DDE) et la direction départementale de l'agriculture et de la forêt (DDAF) ont fusionné, s'inscrivant dans la première vague des 55 fusions nationales aujourd'hui réalisées. Ce n'est qu'une première étape puisqu'en 2010, après un regroupement avec les services environnement des préfectures, la direction départementale de l'équipement et de l'agriculture (DDEA) évoluera vers la future direction départementale des territoires (DDT).
Acteurs dans l'aménagement du territoire, dotés d'une culture technique, la logique de mariage a rapproché la DDE et la DDAF. Aux commandes de la DDEA, Christian Schwartz, ancien directeur de la DDAF, a présenté les objectifs : « ce rapprochement va dans le sens d'une plus grande lisibilité dans l'aménagement du territoire et d'un service plus pointu sur les questions techniques ». Un des grands bouleversements annoncé sera l'abandon de la maîtrise d'œuvre publique dans le secteur concurrentiel en 2012. Fini le temps des travaux purement techniques, la future DDT veut mener un travail d'expertise dans une approche globale autour de l'agriculture, de l'urbanisme et de l'environnement. Là aussi, le fil conducteur de l'évolution s'inscrit dans la mise en œuvre des politiques publiques de développement durable issues du Grenelle comme la lutte contre le réchauffement climatique, la maîtrise d'énergie, la préservation de la biodiversité ou encore la promotion des modes de développement écologiques. Résultat : certains métiers du service ingénierie évolueront vers de nouveaux champs d'action, introduits par le Grenelle. Des plans d'accompagnement sont annoncés. « Personne ne sera laissé sur le bord de la route », a déclaré Christian Schwartz, la DDEA rassemblant 550 agents sur les différents sites du siège à Saint-Brieuc et dans les unités territoriales.

Usagers : pas de changements
« La fusion ne changera rien aux habitudes de nos « clients »", a indiqué le directeur de la DDEA. Personnel, lieu, missions, pas de changement notable pour les usagers. Le service économie agricole (SEA), qui assure la mise en oeuvre de la PAC et de la politique nationale en matière de structures des exploitations, de financement, d'organisation économique, de gestion des droits et des aides aux exploitants demeure « rue du Parc », entouré du service eau, environnement, forêts et risques (SEEFR) et des missions « mer et littoral » et « observation des territoires, développement durable, paysage ». Mieux dans un but pratique, sera instauré une seule et même adresse postale. Et à terme, un numéro de téléphone unique.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Publicité