Aller au contenu principal

De nouvelles ambitions pour Afdi au Mali

En décembre dernier, une délégation d'Afdi Bretagne s’est rendue dans la région de Ségou, au Mali, afin de rencontrer les responsables de l’Association des organisations professionnelles paysannes (AOPP) de Ségou. Cet échange entre paysans existait depuis vingt-deux ans. Les membres d’Afdi Bretagne ont profité de leur mission pour conclure de manière positive cette coopération.

"Toute coopération a un début et doit avoir une fin. Le temps est venu pour Afdi Bretagne et pour l’AOPPS de continuer à avancer sur des chemins différents", précise Françoise Louarn, présidente d’Afdi Bretagne.

Des centaines de paysans formés

Pour Joachim Mahé, président du groupe Mali Afdi Bretagne, "l’AOPP de Segou a atteint un niveau de développement et un réseau suffisamment important pour continuer à satisfaire les attentes des adhérents des OP de base". Et d’ajouter : "Au cours de ces années de partenariat, ce sont plusieurs centaines de paysans qui ont eu l’opportunité, avec l’appui d’Afdi Bretagne, d’accéder à diverses formations, telles que la gestion de l’exploitation familiale, l’alphabétisation, ou encore l’amélioration de la santé des animaux". Cette coopération a aussi permis à des paysans maliens aux ressources presque inexistantes de venir voir les producteurs bretons travailler dans leurs fermes, et la façon dont ceux-ci s’organisent collectivement. Grâce à cette ouverture, ils sont parvenus à développer un réseau de petites organisations paysannes professionnelles et à revendiquer leurs droits, avec notamment l’acquisition d’un début de reconnaissance de leur métier. Ajoutons aussi que dans le cadre de la coopération des MFR d’Ille-et-Vilaine et des MFR du Mali, Afdi Bretagne aura joué un rôle de facilitateur pour l’implantation de ces dernières dans différents villages autour de Ségou.

Travailler sur le renouvelement des générations

Portée par cette ambition de soutenir les agricultures du Sud, Afdi Bretagne aimerait maintenant être une passerelle pour aboutir à une nouvelle coopération au Mali, basée sur un objectif commun à tous : le renouvellement des générations en agriculture. En effet, une nouvelle génération d’agriculteurs maliens et de jeunes ruraux est arrivée. Elle a soif d’avancées pour son agriculture et a conscience que pour cela, les organisations paysannes doivent continuer à se ressourcer. Mais dans un pays où les structures et institutions agricoles manquent encore, les outils d’aide au développement restent limités. Ces jeunes n’ont donc pas caché leur volonté de venir découvrir l’agriculture bretonne. Le partage d’expérience et de connaissance avec les agriculteurs du monde entier reste aujourd’hui une solution au développement durable de toutes les agricultures, au Nord, comme au Sud. En 2017, Afdi Bretagne mettra tout en œuvre pour que démarrent les bases de relations durables entre nos jeunes agriculteurs bretons et maliens.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité